Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : le gouvernement attribue un permis d’exploitation pétrogazière à la société Wing Wah

Le gouvernement congolais a décidé vendredi d’attribuer à la société Petrochemical joint stock company Limited Wing Wah un permis d’exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux dit « Banga Kayo ».

Réuni vendredi en conseil des ministres sous la direction du chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso, le gouvernement a adopté des projets de lois et de décrets parmi lesquels le permis attribué à la société Wing Wah.

Selon le ministre congolais de la communication, Thierry Moungalla, la société Wing Wah avait obtenu un permis d’exploration d’hydrocarbures liquides et gazeux en avril 2006. Le groupe contracteur Kayo est composé de la société Wing Wah (85%) et la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) avec 15%.

Le gisement « Banga Kayo » est « on shore » et se trouve au Sud-Est de la ville de Pointe-Noire. Il repose sur 460 puits répartis sur 46 plateformes avec des réserves estimées à 201 millions de barils pour une durée d’exploitation de 25 ans.

M. Moungalla a indiqué que le développement de ce projet qui créera environ 643 emplois pérennes, inclut la construction d’un certain nombre d’infrastructures, notamment une centrale électrique; des usines de traitement de gaz, de pétrole brut et des eaux usées; des pipelines de rejet, de collecte et de transfert du pétrole but; un pipeline d’huile et de gaz.

Le gouvernement congolais a en outre approuvé un projet de décret portant prorogation du permis d’exploitation d’hydrocarbures liquides ou gazeux dit « permis Kombi-Likalala-Libondo ».

Le ministre congolais de la Communication a rappelé que ce permis avait été attribué en 1995 à la société ELF Congo, devenue Total E&P Congo pour une vingtaine d’années. « Cette première échéance étant arrivée à expiration, la société Total E&P Congo a sollicité le 1er juin 2015 sa prorogation pour une durée de 5 ans », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le gouvernement congolais a adopté des projets de lois portant approbation du contrat de partage de production Marine VI Bis, signé en 2015 entre le Congo, la SNPC et la société Eni Congo ; de l’avenant n°5 au contrat de partage de production haute mer signé en 2015 entre le Congo, la SNPC et les sociétés Total E&P Congo et Chevron Overseas Congo Limited.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils