Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo: le général Jean-Marie Michel Mokoko entendu par le procureur

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, ancien chef d'état-major des forces armées congolaises|AFP

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, ancien chef d’état-major des forces armées congolaises|AFP

Au Congo Brazzaville, le général Jean-Marie Michel Mokoko a été entendu ce lundi 22 février au matin par le procureur de la République de Brazzaville. Le candidat à la présidentielle est mis en cause dans une vidéo tournée en 2007 ; celle-ci montre ce qui ressemble à des préparatifs d’une tentative de coup d’Etat.

Dès 8 heures ce lundi 22 février au matin, le général Jean-Marie Michel Mokoko se rend, non pas au siège de la DGST où il est convoqué, mais directement au palais de Justice. Il s’y rend librement, de son plein gré, « parce que, explique son entourage, il a voulu montrer qu’il ne se dérobait pas à la justice ».

Là, il est entendu d’abord par le procureur général de la Cour suprême, puis par le procureur de la République qui avait demandé son interpellation. A 9 h 50 exactement, selon des témoins, il sort du bureau pour être embarqué avec ses deux avocats par un véhicule de la gendarmerie.

Aucune information sur une inculpation

A l’heure qu’il est, selon Anatole Limbongo Ngoka, président du comité de soutien au général Jean-Marie Michel Mokoko, ce dernier se trouve actuellement au siège de la DGST. A ce stade, il n’y a aucune information sur une éventuelle inculpation.

Jusqu’à présent, les autorités ont toujours parlé d’enquête préliminaire sur des faits graves de nature à menacer la sécurité du pays. Rappelons que le général Mokoko n’a pas nié l’existence de la vidéo qui circule depuis une semaine mais il a toujours assuré avoir été piégé sans s’expliquer précisément sur le fond. Ses proches accusent les autorités d’avoir volontairement exhumé cette cassette vieille au moins d’une dizaine d’années pour le disqualifier dans la cours à la présidentielle.

Par RFI

1 Comment

1 Comment

  1. francis

    22 février 2016 at 19 07 17 02172

    . Le problème est que en veut seulement les elections ce passe normale, nous vous soutenons touse l’opposition et le pouvoir en place. Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils