Congo : « La situation médicale de Clément Mouamba serait préoccupante… à Paris » selon Congo Tribune

Clément Mouamba

Le Premier ministre congolais Clément Mouamba ©DR

Dans un post publié ce samedi sur sa page « Congo Tribune » pointe l’absence de communication du gouvernement sur le séjour médical du premier ministre congolais Clément Mouamba en France depuis janvier 2019. « Depuis le mois de janvier 2019, le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Clément Mouamba, est en séjour médical en France. Malheureusement, ni son cabinet ni le Gouvernement n’ont jusque-là jugé nécessaire d’informer officiellement l’opinion nationale et internationale de cette situation » écrit Congo Tribune. 

Cette absence prolongée du PM bloque sérieusement le fonctionnement des institutions. « Depuis le début de l’année, aucun conseil de cabinet ni de conseil de ministres ne se sont tenus. L’absence du Premier Ministre ne permet pas en effet, de faire fonctionner l’exécutif en conseil. Le Vice-Premier Ministre n’étant pas un poste constitutionnel, il ne peut suppléer le Premier Ministre à ce niveau » peut-on lire.

Le silence observé par le gouvernement congolais sur l’état de santé de son Premier Ministre suscite des inquiétudes auprès d’une partie de la haute administration. « La situation médicale de Clément Mouamba serait préoccupante et risque d’exiger un long séjour en France où il est traité » affirme Congo Tribune. « Cela devrait être une leçon pour le PR, de nommer un premier ministre malade alors que la situation socio-économique du pays exigeait une personne plus énergique. Il serait sans doute temps de se passer de Clément Mouamba il a fait son temps, il doit se reposer » affirme un cadre proche de la présidence congolaise. 

« Déjà confronté à une crise économique qui perdure, le Congo risque de plonger dans une léthargie institutionnelle due à l’absence prolongée du Premier Ministre, acteur majeur dans un régime semi-présidentiel » constate Congo Tribune. 

Avec ZIANA TV

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Clément MouambaCongoParispremier ministreSante

Related Articles

Congo : Un réseau de voleurs de voitures démantelé à Dolisie

Leur champ d’action allait du Cabinda en Angola jusqu’à Dolisie, la capitale départementale du Niari (sud) en passant par la

Pointe-Noire : un mort et un blessé grave dans la chute d’un mur de clôture

Le drame s’est produit, le 28 juillet, à onze heures sur l’avenue Jacques-Opangault, non loin de la Foire de Pointe-Noire.

Brazzaville et Pointe-Noire face à la montée du grand banditisme

Des agressions physiques de personnes innocentes sont en recrudescence dans certains quartiers périphériques de Brazzaville et Pointe-Noire, montrant que les deux

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils