Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo – La SIAT a payé 14 milliards d’impôts à l’Etat congolais en 2015

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

La Société  Industrielle et Agricole de Tabac Tropical (SIAT) a contribué énormément au relèvement de l’assiette fiscale nationale, à hauteur de 14 milliards de francs CFA en 2015.

La bonne santé de cette société a été confirmée récemment par le préfet de la ville de Brazzaville, Pierre Cerbert Iboko Onangah lors d’une visite de travail, précisant que la rigueur mise en place par la direction de la société dans le respect des normes conventionnelles, fait de la SIAT la seule entreprise installée  dans sa circonscription qui obéit aux normes environnementales, sécuritaires et sanitaires, pour avoir décroché la certification OHSAS18001 en 2015.

Dans le respect de ces normes un bassin d’épuration des déchets de cette société est en construction.

Créé en 1948, la SIAT  qui est une filiale de l’impérial TOBACO group de la Grande Bretagne a versé dans les caisses de l’Etat congolais, entre 2009 et 2014, 45 milliards de francs CFA au titre des droits et taxes.  Sa vocation est la fabrication et la distribution des cigarettes sur toute l’étendue du territoire national congolais.

La SIAT joue un rôle économique important au Congo depuis la fin des troubles sociopolitiques de 1997 qui l’avaient complètement déstabilisée. En effet, sur 106 salariés, 99% est constitué des congolais et 8.000 emplois indirects ont été créés dans la chaine de distribution et de commercialisation.

© Vox Congo

[GARD align=”center”]

Laissez un commentaire