Congo : La police en guerre contre le relâchement des mœurs en public

Image d’illustration (archives)

Les pouvoirs publics veulent traquer les filles de joie. La police judiciaire a donné le ton, il y a deux semaines. Une patrouille a fait irruption dans un VIP, à Poto-Poto, y a interpellé une dizaine de filles en tenues osées et menacé de fermeture l’établissement qui est tenu par un ressortissant étranger. Ces filles, des mineures pour la plupart, se livraient à des séances d’exhibition. Souvent, ce genre d’opération lancées tambour battant finissent dans les oubliettes. La police fera-t-elle ecxeption cette fois?

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoguerremœursPolice

Related Articles

Google veut développer l’Internet haut débit en République du Congo

Une délégation de Google Afrique Centrale séjourne à Brazzaville, en vue d’explorer les opportunités de développement de l’Internet très haut

Congo : la Chine annule 25 millions de dollars US de la dette congolaise

Suite à la convention de restructuration de la dette congolaise signée en avril dernier, entre le gouvernement congolais et Exim

Cent milliards FCFA pour la culture du bambou au Congo

Le président directeur général du Fonds national de développement du Congo (FNDC), Huo Kouyin projette d’investir près de cent milliards

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils