Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo : la CADD dénonce l’attaque du cortège d’André Okombi Salissa

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

Mr André Okombi Salissa
Mr André Okombi Salissa

Le bureau exécutif de la Convention pour l’action, la démocratie, et le développement (CADD) a confirmé l’information tout en dénonçant l’acte au cours d’un point de presse tenu le 14 févier à Brazzaville.

Le cortège du président de la CADD, André Okombi Salissa, partait du district de Lékana, dans le département des Plateaux, pour Brazzaville dans la nuit du 12 février dernier. « À hauteur du village Lampama, trois personnes cagoulées surgissent, armes à la main, et ouvre le feu. Les véhicules n’ont pas continué leur route sur la ville capitale suite aux conseils des sages et de nombreux sympathisants », à en croire les explications de l’un des membres du bureau exécutif du parti, Alain Marius Ngoyakissi

«  En tout état de cause, l’attaque à main armée, (…) visait visiblement l’élimination physique du président André Okombi Salissa. Si par de tels actes l’on cherchait à l’intimider par rapport aux débats en cours dans notre pays, c’est peine perdue », a-t-il poursuivi, dans la déclaration officielle du parti à propos de cette attaque. Selon Alain Marius Ngoyakissi « le président du CADD est constant dans ses convictions. Il reste par ailleurs serein et libre de ses mouvements en tant que citoyen congolais ».

Les membres du bureau exécutif de la CADD ont profité de l’occasion pour mettre en garde les pêcheurs en eau trouble, tentés par la démocratie de l’invective et ont appelé au calme les militants de ce parti politique. La CADD exige, par ailleurs, la mise en place d’une commission d’enquête internationale afin d’élucider les circonstances de ladite attaque.

Alain Marius Ngoyakissi a annoncé qu’André Okombi Salissa sera de retour à Brazzaville dans les tout prochains jours. Soulignons que la déclaration de la CADD, sur cette attaque armée, n’a fait état ni de morts ni de blessés.

© Adiac-Congo

 

Laissez un commentaire