Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa à la barre en 2018

Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa

Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a suggéré samedi à Brazzaville, lors de son discours sur l’Etat de la nation devant le parlement réuni en congrès, la tenue courant premier trimestre 2018, du procès des prisonniers politiques détenus depuis 2016 sans jugement à la Maison d’arrêt de Brazzaville.

«J’émets le vœu en tant que garant des institutions, que s’ouvre courant premier trimestre de l’année 2018, le procès des citoyens actuellement en garde à vue prolongée accusés d’avoir troublé l’ordre public ou porté atteinte à la sureté de l’Etat lors des scrutins référendaire et présidentiel de 2016 », a déclaré le président Denis Sassou Nguesso.

Parmi ces détenus « politiques » figurent le général Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa, tous les deux anciens candidats à la présidentielle 2016 remportée par le président Denis Sassou Nguesso.

Ils sont tous détenus sans jugement depuis 2016 à la Maison d’arrêt de Brazzaville pour « atteinte à la sureté de l’Etat ».

Par ailleurs, Le président Denis Sassou Nguesso, a lancé une sévère mise en garde contre les calculs politiciens qui mettront en cause l’accord de cessez- le- feu entre le gouvernement et les miliciens Ninjas Nsiloulous signé le 23 décembre dernier à Kinkala (sud) pour l’arrêt des hostilités en vue du retour de la paix dans le département du Pool.

«Je lance une sévère mise en garde contre les calculs politiciens de petit leadership départemental qui œuvreraient à parasiter les démarches initiées pour un retour à une vie normale dans cette partie du territoire national. Il s’agit de la vie des compatriotes qui n’ont que trop souffert et ne demandent qu’à vire en paix. Le moment est venu, pour tous, de s’inscrire, sans exceptions ou états d’âme, dans la dynamique républicaine et salutaire », a martelé le numéro un congolais.

Germaine Mapanga 

Les Echos du Congo Brazzaville

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils