Congo : Jean-Jules Okabando décédé à Paris

Jean-Jules Okabando

Jean-Jules Okabando, ancien commissaire politique dans la Lékoumou, maire de la ville de Brazzaville et ancien ambassadeur du Congo en Lybie

Par communiqué de presse de la Fédération France et la commission ad’hoc PCT-Europe, la classe politique congolaise a été avisée de la mort de l’ancien maire de Brazzavilleo, survenu le 22 novembre dans la capitale française.

Jean-Jules OkabandoLe nom de Jean-Jules Okabando reste l’évocation de la structuration politique de la jeunesse au lendemain de la révolution des « Trois glorieuses journées des 13-14-15 août 1963 » au Congo. Militant de première heure de l’ère du socialisme scientifique, il accèdera au Comité central du Parti congolais du travail (PCT).

Par la suite, il aura exercé, entre autres, les fonctions de maire de Brazzaville, ambassadeur du Congo en Libye.

L’heure est au recueillement au sein de la délégation du PCT-France. Ses membres ont encore le souvenir d’un « camarade » toujours disponible, apprend-on.

Pour preuve, quoiqu’étant malade, il avait tenu à assister à une réunion entre membres du « Bureau PCT », lors de la séance de travail avec le secrétaire général, Pierre Ngolo, venu en France sur invitation du président du Sénat français, Gérard Larcher, le 13 juin dernier.

Marie Alfred Ngoma

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongodécédéJean-Jules OkabandoParis

Related Articles

Congo : Brazzaville et Dresde favorables aux échanges scolaires

Le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, et la délégation allemande conduite par le maire de Dresde, Dirk Hilbert, ont

« Biens mal acquis » : Les Présidents Obiang, Sassou et Bongo en passe de porter plainte contre Transparency

« L’achat de biens en Europe n’est pas interdit par une quelconque disposition nationale ou internationale. Un pays tiers ne peut

«La RDC n’est pas une plantation qu’un président a reçu de son père pour autant décider ce qu’il veut en faire» Monsengwo

« La RDC n’est pas une plantation qu’un président a reçu de son père pour autant décider ce qu’il veut

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils