Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo – Industrie : Mise en service de la cimenterie Dangote à Mfila

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Dangote
La cimenterie Dangote à Mfila ©DR

Le milliardaire nigérian Aliko Dangote a affirmé son ambition de figurer parmi les dix premiers producteurs mondiaux de ciment d’ici à 2020, en inaugurant jeudi une usine dans le centre du Congo, pays qui cherche à sortir du tout-pétrole. “Notre aspiration est de figurer parmi les dix premiers producteurs de ciment dans le monde d’ici à 2020”, a déclaré l’homme le plus riche d’Afrique en inaugurant l’usine de Mfila, à 300 km au sud-ouest de Brazzaville, en présence du président Denis Sassou Nguesso. “Notre usine du Congo-Brazzaville sera la cinquième que nous aurons inaugurée au cours des deux dernières années. Notre capacité de production totale en Afrique s’élevait fin mai 2017 à 45,8 millions de tonnes par an”.

Les travaux, qui ont duré près de quatre ans, ont coûté 300 millions de dollars, selon M. Dangote. “La nouvelle usine peut potentiellement créer 1.000 emplois directs et des milliers d’emplois indirects”, selon un communiqué du groupe. Le président Sassou Nguesso a souligné l’importance de cette usine, la plus grande du pays, alors que les ressources pétrolières ont baissé de 65,1% depuis 2015 en raison de la chute des prix du baril.

“C’est la plus grande cimenterie du Congo et d’Afrique centrale. Avec son entrée en production, le Congo devient illico presto pays exportateur de ciment”, s’est félicité le ministre congolais de l’Economie et de l’Industrie, Gilbert Ondongo. “Avec cette usine, la production du Congo double et atteint 3,2 millions de tonnes par an, alors que les besoins nationaux sont estimés à 1,2 million de tonnes”, a expliqué Jean Pinda Niangoula directeur général de l’industrie. Jusqu’à présent, le Congo importait du ciment de République démocratique du Congo, d’Égypte, de Turquie et de Chine.

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire