Congo – Impôt municipal : le dernier coup de gong du maire de Brazzaville

La mairie de Brazzaville

La mairie de Brazzaville ©DR

Mardi 4 décembre 2017, le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, a rappelé aux transporteurs en commun (propriétaires de taxi, de minibus, de véhicule de transport de marchandises), par le truchement de leur syndicat, leur devoir de payer la patente de l’année 2017.

La campagne de paiement fut lancée en mars dernier, mais ils ne sont pas nombreux à s’être acquittés de cette obligation. Le délai de paiement étant dépassé, il a ordonné à la police le recouvrement forcé de cette patente.

Les concernés devront aussi payer une pénalité estimée à 30%.

Les véhicules des contrevenants seront placés sans autre forme de procès en fourrière. Les taxes varient selon la catégorie de véhicules: 300.000 francs CFA pour les minibus de type ‘’Coaster’’ de 36 places, 280.000 francs CFA pour les ‘’Coaster’’ de 30 places, 200.000 francs CFA pour les minibus de type ‘’Hiace’’, 36.000 francs CFA pour les taxis. De quoi renflouer les caisses de l’Etat!

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congomaire de Brazzaville

Related Articles

Top 10 des pays africains connectés : le Congo out

Le Congo ne figure pas dans le top 10 des pays africains qui intègrent le mieux les TIC à leur

Les USA veulent assister le Congo en matière de formation militaire

Le président de la République Denis Sassou N’Guesso s’est entretenu le 14 janvier à Brazzaville avec le commandant du commandement

Pourquoi la presse guinéenne se moque t-elle du Congo?

La presse guinéenne commente la prestation de serment de Alpha Condé ce 14 décembre 2015 à laquelle avait participé Denis

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils