Congo : Il meurt pour une ordonnance de 5000Fcfa et on retrouve 8 millions dans son matelas

Vue du centre-ville de Brazzaville|DR

Cette découverte a laissé perplexe la famille qui se sent signaler dans le village

Boko est une localité du département du Pool réputée abriter les plus avares de la république du Congo. « Pingre comme un mokongo » entend t-on dire souvent. Et Boko est la capitale des Kongo du Pool, une population dispersée entre ce département et le Bas- Congo de la RDC.

Paul Dia Mbenza, un sexagénaire, et grand chef coutumier a surpris à sa mort plus d’un habitant de la localité après la découverte par ses enfants dans son matelas d’une somme de 8 millions de francs, alors que sa mort était précipitée par le manque d’un suivi médical adéquat.

Hospitalisé à plusieurs reprises dans le centre hospitalier de la localité, il a avait été contraint de rejoindre son domicile sans être guérit par manque de moyens financiers. Au Congo, les démunis ne bénéficient d’aucune compassions des médecins qui les ignorent totalement. Ce fut le cas avec Paul Dia Mbenza malgré sa veste de chef coutumier.

Il avait aligné des ordonnances sans en acheter une depuis sa dernière hospitalisation dont la dernière était estimée à 5000Fcfa. Une semaine après avoir été forcé par les médecins à libérer le lit d’hôpital faute de moyens financiers, Paul Dia Mbenza a rendu l’âme dans son lit. C’est en rangeant ses affaires que les enfants ont découvert la fortune que leur père gardait dans son matelas. Des commentaires des villageois ont gêné la famille qui néanmoins a décidé d’offrir des obsèques dignes à leur patriarche.

©LC

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BokoCongoPool

Related Articles

Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Un cambriolage n’a pas lieu au hasard. Souvent, les logements sont observés, les allers et venues des occupants sont surveillés,

Le général Mokoko placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Brazzaville

Ancien conseiller du président Denis Sassou Nguesso chargé des questions de paix et de sécurité, le général Jean Marie Michel

Le 24 Avril, désormais Journée Africaine de la Musique

Le 24 avril. Cette date devrait certainement vous rappeler quelque chose. Oui, un événement tragique. Cette année, à cette date,

5 comments

Write a comment
  1. jerome shwigiri
    jerome shwigiri 15 juillet, 2015, 11:09

    Nzambe lemvokila yandi

    Reply this comment
  2. Ibombo
    Ibombo 26 janvier, 2016, 12:25

    C’est un conard

    Reply this comment
  3. Pdg Béa la Béa Moto ya mpako
    Pdg Béa la Béa Moto ya mpako 27 janvier, 2016, 01:45

    mais oyo mokongô ya zoba Aza vraie lissoko hein à kende ko zika kuna n’a lifelo zoba

    Reply this comment
  4. Mondo
    Mondo 26 juin, 2016, 10:53

    Ce ne sont pas tous les BAKONGO qui sont pingres ,je vous l’accorde que pour certains de la vieille génération ,OUI CERTAINEMENT ,mais la nouvelle est économe en sachant dépenser avec modération ,vu que les temps sont durs , mais sait vivre son temps ,pour preuve beaucoup commencent une affaire avec rien et deviennent des millionnaires,c’est dans le génome KONGO de ne pas dilapider l’argent comme le font beaucoup de nos compatriotes du côté septentrional du pays qui en gagnant facilement l’argent par des moyens fallacieux,le dépense comme des cacahuètes !!! Car ne sachant pas gagner en toute honnêteté

    Reply this comment
  5. mboundzou
    mboundzou 25 août, 2016, 20:41

    C’est un grand sorcier celui là

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils