Congo : Fuite de la maman likelemba en France avec 3 millions de FCFA

tontines

Les tontines (ristournes) ou Likelemba, une solidarité « micro crédit » efficace entre congolais (image d’illustration).

Elle était chargée de gérer la participation financière des 25 femmes membres de leur ristourne. Ayant 3 millions de FCFA dans ses mains, elle a fait ses valises et serait en France via l’Italie. A Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, le reste des membres, qui ne savent plus à quel saint se vouer, sont dans la désolation totale.

Profitant qu’elle venait d’être la dernière bénéficiaire, elle a demandé le visa d’Italie, qu’elle a obtenu sans problèmes.

On rappelle que pendant quatre (04) ans, leur ristourne a fonctionné sans faille attirant les convoitises d’autres tontines.

Le principe des tontines est simple : un groupe d’amis ou de proches décident de se réunir régulièrement pour mettre leur épargne en commun. Chacun cotise une somme fixe, déterminée à l’avance. Une seule personne empoche l’intégralité du magot. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que tous les adhérents aient «bouffé la tontine».

Véritables institutions de solidarité traditionnelle, les tontines congolaises font office non seulement de système d’épargne et de crédit, mais aussi de protection sociale, de lieu d’échange culturel et de réseau d’influence.

Il y a des tontines pour tous, selon l’origine géographique, l’ethnie et, bien sûr, les finances de chacun.

Ces associations ne sont généralement pas déclarées. En cas d’abus, aucun recours en justice n’est donc possible.

Contactée à travers les réseaux sociaux, la maman Likelemba aurait promis rembourser cet argent et justifié son acte ignoble et ignominieux, à cause des problèmes familiaux.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoLikelembaPointe Noiretontines

Related Articles

Congo – Dolisie : La colère sourde de deux familles contre l’armée congolaise

Les familles Boundzanga et Mouandza ont exprimé leur ras-le-bol à Dolisie dans le Niari (sud). Elles reprochent notamment à l’armée

Conseil des ministres: le gouvernement approuve les statuts de l’Agence de régulation des transferts de fonds

Au cours du Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, le 27 février, au Palais du peuple, les

Congo : début de l’opération d’enregistrement biométrique des réfugiés

La Représentation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) en partenariat avec le gouvernement congolais et le Comité

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils