Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo – Football : L’ancien gardien du but Ngombo Ley s’est éteint mercredi à Nice en France

L’ancien gardien du but Ngombo Ley s’est éteint mercredi à Nice en France ©DR

Son physique était imposant et impressionnant dans les buts au point qu’il n’hésitait pas à se saisir du ballon d’une seule main, comme pour décourager les attaquants. Michel Ngombo était pétri de talent, mais avait aussi les sens des affaires, à une époque où le football nourrissait à peine son homme. Michel Ngombo ‘’Ngombo-Ley monsieur pénalty’’ avait su avec brio, monnayer son talent dans les plus grands clubs de la capitale Brazzaville. L’homme s’est éteint de suite d’un AVC, mercredi 20 novembre à Nice où il résidait avec sa famille.

Michel Ngombo a été gardien de but dans les années 1980, défendant alternativement la lucarne de quasiment toutes les grandes équipes de la ligue de Brazzaville (Cara, Étoile du Congo, Diables Noirs…) Il garda naturellement les buts du onze National ‘’les Diables rouges’’.

Impérial dans sa surface de réparation, Michel Ngombo n’hésitait pas à aller au devant de l’attaquant et sortir victorieux de ce face-à-face. Une attitude qui créait souvent des frictions avec les joueurs adverses.

Ses bras très longs, ont été un atout énorme pour sa carrière de goal, au point qu’il sera la bête noire des tireurs de penalties qu’il arrêtait avec l’aisance.

Michel commence sa carrière brazzavilloise à Kisoundi Sotexco, équipe corporative dont il est le premier gardien des buts et qu’il hisse à la tête du championnat.

Sa carrière internationale est lancée en 1973, au moment où il joue dans l’équipe de Télé Sport. En 1975 il garde la lucarne des Diables Noirs dont il est venu renforcer la structure en compagnie de Jean-Jacques Ndomba ‘’Géomètre’’, Endzanga et Ebomowa, pour la Coupe d’Afrique des clubs champions.

En 1975 Michel Ngombo participe à la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de coupes avec Inter-Club. Il joue ensuite durant une longue période à l’Étoile du Congo de 1976 à 1982. C’est la grande époque aux cotés de Ngatono, Mbemba Lobilo, Okouo Akaba, Fidissa, Moundane ou autres Ntsélantséné.

En 1984 Michel Ngombo signe au Club athlétique renaissance Aiglon, le CARA qui gagne du coup, le championnat. Il a entre autres coéquipiers, Kouvouama, Ngapi, Ngakosso tout bouge et Owomat le capitaine.

Finalement, des grandes équipes de la place de Brazzaville de cette époque, seule Patronage Sainte-Anne n’aura pas compté ce gardien de buts dans son équipe.

En 1986, départ pour la France pour Michel Ngombo. « J’ai voyagé en même temps que Nkounkou Mapro » rappelait-il.

En France, Ngombo Ley joue à Toulouse, ensuite à Château-Roux (2ème division), à Avignon puis à Cap d’Ail. Détenteur d’une licence d’entraineur, Michel Ngombo a encadré de nombreux jeunes français au poste de gardien de but, un rôle qu’il entendait jouer également au Congo.

Adieu champion, Adieu Ngombo Ley!

Avec Les Échos du Congo-Brazzaville 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils