Congo – Dolisie : La colère sourde de deux familles contre l’armée congolaise

des Forces armées congo

©DR

Les familles Boundzanga et Mouandza ont exprimé leur ras-le-bol à Dolisie dans le Niari (sud). Elles reprochent notamment à l’armée congolaise d’avoir occupé anarchiquement et par force, leurs domaines privés à Moulendé. Ils condamnent aussi avec la dernière énergie le silence absolu des autorités militaires de la capitale départementale du Niari face à cette injustice.

Un constat sur la colère d’une large partie de la population de Dolisie qui apprécie mal cette occupation de deux domaines privés par l’armée sans l’avis et l’autorisation des propriétaires.

Mardi dernier, le bureau des sages du Niari, conduit par son président Jean Baptiste Youdouka a rencontré le commandant de la zone militaire de Défense N°2-Dolisie pour lui transmettre les revendications des familles Boundzanga et Mouandza.

Au terme de la plaidoirie du bureau des sages du Niari, le commandant de la zone militaire de Défense N°2-Dolisie a pris l’engagement, question de maintenir la paix dans la ville, de saisir sa hiérarchie, la discipline miliaire oblige, pour qu’une solution soit trouvée à ce contentieux sans effusion de sang.

Edwige KISSINGER

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
armée congolaiseCongoDolisie

Related Articles

VIDÉO – Réaction du Ministre Alain Akouala suite au message de vœux 2015 du président congolais Sassou

adUnit = document.getElementById("google-ads-5OBI");google_ad_client = "ca-pub-7718120058500385";adUnit = document.getElementById("google-ads-5OBI");adWidth = adUnit.offsetWidth;if ( adWidth >= 999999 ) {/* GETTING THE FIRST IF OUT

Brazzaville – Le jardin public de la préfecture dans l’insalubrité

Alors qu’il doit être attrayant, le jardin public situé devant l’immeuble de la préfecture, sis boulevard Général Alfred Raoul, au

Congo : 50,7% de la population est pauvre, selon le gouvernement

Avec une population de seulement 4,5 millions d’habitants, le Congo est le quatrième plus grand producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils