Skip to content

Congo : Deux personnes décèdent, foudroyées en plein hôpital à Pointe-Noire

 

 [GARD align=« center »]

©DR

Un homme et une femme sont morts frappés par la foudre lundi, tôt dans la matinée à l’hôpital Adolphe Cissé.

Un drame en direct, que celui auquel ont assisté les personnes qui se trouvaient vers 6 heures 30 ce lundi à l’entrée publique de l’hôpital Adolphe Cissé, à l’heure des visites aux malades internés.

La foudre qui s’est abattue vers les manguiers dans un vacarme assourdissant a illuminé le voisinage d’un éclair vif au point que les personnes qui s’étaient abritées sous le hangars du bureau des entrées se sont dites, « elle n’est pas tombée loin ».

Justement, alors qu’il pensait trouver l’abri sous un manguier, un couple a été frappé de plein fouet, et la mort est intervenue instantanément.

[GARD align=« center »]

À l’effroi de la foudre, ont succédé des cris de détresse de la foule, à la vue des deux personnes inanimées. Elles s’étaient trouvées au mauvais endroit, au mauvais moment.

Les deux personnes, habitant le quartier Mpaka, rendaient visite à un malade, un parent hospitalisé à l’hôpital Adolphe Cissé.

Naturellement, comme sait le faire la société congolaise, interprétant les phénomènes par des versions parfois abracadabrantesques, de nombreuses interprétations sont avancées, à charge ou à décharge des infortunés, vis à vis du malade qu’ils s’apprêtaient à visiter.

Bertrand BOUKAKA
Avec lesechos

[GARD align=« center”]

Partagez cet article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Laissez un commentaire

A Lire aussi