Congo : Des proches du pasteur Ntumi restés sous les verrous sans jugement recouvrent leur liberté

Frédéric Bintsamou, alias «Pasteur Ntumi»

Le gouvernement congolais a envoyé un autre signal fort de dégel en libérant il y a quelques jours certains proches de l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntumi, qui étaient restés sous les verrous sans jugement.

Aucun élément n’a été fourni sur le nombre exact de proches du pasteur Ntoumi concernés par cette libération, qui survient après plusieurs mois de détention sans jugement.

Au nombre des personnes libérées figure Jean-Gustave Ntondo, secrétaire général du Conseil national des républicains (CNR), le parti du pasteur, qui se réclame de l’opposition et le journaliste, Franck Euloge Mpassi, chargé de la communication et porte-parole du pasteur Ntoumi.

De sources policières, ils avaient été arrêtés dans le cadre des enquêtes sur les attaques des quartiers sud de Brazzaville en avril 2016.

Récemment, les Forces Armées Congolaises (FAC) ont fait un pas conséquent, vers la sortie de crise dans le département du Pool (sud), avec l’injonction faite par le chef d’état-major général des armées, de lever tous les barrages qui y avaient été dressés. En d’autres termes, cela signe de facto le retrait de la troupe combattante du théâtre des opérations.

D’autres initiatives ont vu le jour, la plus expressive étant la rencontre du 3 octobre 2017. À l’initiative des sages et notables du département du Pool, le président Denis Sassou N’Guesso avait eu une séance de travail avec leurs représentants à Brazzaville. Les échanges avaient porté sur l’étude des voies et moyens du rétablissement de la paix et de la sécurité dans ledit département.

Ce jour-là, le président de la république prenait entre autres décisions, le ferme engagement de créer des conditions pour la sortie des forêts des ninjas.

Germaine Mapanga 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoJusticepasteur Ntoumi

Related Articles

EN IMAGES – premier conseil de ministres du nouveau gouvernement congolais

La réunion a été présidée par le président de la République, chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso. Ambiance détendue pour

Congo : Le procureur ordonne l’arrestation de Zacharie Bowao pour ses propos tenus sur RFI

Charles Zacharie Bowao, l’ancien ministre qui coordonne la plateforme d’opposition IDC-Frocad avait estimé vendredi que les bombardements en cours dans

Congo – Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 13 décembre 2018

Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 13 décembre 2018 au Palais du peuple, sous la très haute autorité

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils