Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo – Crise du Pool : L’Italie pour la reconstruction des habitations, des écoles et des hôpitaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center »]

L’ambassadeur d’Italie au Congo, Andréa Mazzella
L’ambassadeur d’Italie au Congo, Andréa Mazzella

L’ambassadeur d’Italie au Congo, Andréa Mazzella a demandé au gouvernement congolais de prendre en compte la situation des populations civiles dans le département du Pool (sud) par la reconstruction des habitations, des écoles et des hôpitaux.

Le diplomate italien a fait cette demande lors de son entretien avec le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba.

Cette rencontre a permis aux deux parties de parler aussi entre autres, du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-combattants.

Pour Andréa Mazzella, le gouvernement congolais devrait créer les conditions pour faire revivre les sous-préfectures et les villages du Pool par la réinstallation de ses structures administratives nécessaires pour la vie de ces entités.

Le diplomate italien a marqué la disponibilité de son pays à appuyer le Congo dans le rétablissement de la paix dans le département du Pool.

[GARD align=« center »]

Récemment l’Italie a fait don de 200 000 euros, soit 130. 000. 000 FCFA aux déplacés du département du Pool.

Ce don qui intervient après celui des USA et de la France répond à l’appel aux donateurs lancé en juillet dernier par le gouvernement congolais de mèche avec les agences du système des Nations unies pour venir en aide aux multiples personnes déplacées du Pool dont les besoins en produits alimentaires, en protection sociale et en soins de santé étaient estimés à près de 21 millions de dollars.

La contribution apportée par l’Italie permettra de subvenir aux besoins de près de 138 000 personnes en détresse et sans assistance depuis avril dernier.

Au Congo-Brazzaville, un tiers de la population du Pool a dû fuir en raison de la crise qui a éclaté il y a un peu plus d’un an dans ce département.

Germaine Mapanga

[GARD align=« center »]

Laissez un commentaire