Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo – Coronavirus : les écoles ne seront pas fermées

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

©DR

Tout en renforçant les mesures de prévention contre le coronavirus (Covid 19), le gouvernement a résolu de ne pas fermer les établissements scolaires pour achever les évaluations du deuxième trimestre qui prendront fin le samedi 21 mars prochain.

Les ministres en charge de l’Enseignement général et technique ainsi que la ministre en charge de la Santé ont expliqué aux parents d’élèves, le 17 mars à Brazzaville, la démarche du gouvernement en faveur des écoliers face au Covid 19.

« Après un trimestre laborieux, l’exécutif a jugé bon de laisser les enfants finir les évaluations en tenant compte des indicateurs sanitaires avec vigilance », a indiqué le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso.

Selon le calendrier, à partir du samedi 21 mars, les évaluations du deuxième trimestre prendront fin sur toute l’étendue du territoire national pour tous les cycles. A cette date, les élèves seront en vacances et donc sous contrôle parental. « Là aussi, il ne sera pas question de laisser les enfants en pâture. Les parents doivent veiller à l’observation des mesures d’hygiène, car il ne faut pas craindre le pire à l’école pour le favoriser à la maison », a insisté Anatole Collinet Makosso.

[GARD align=« center”]

Par ailleurs, la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a indiqué qu’en période de vacances les dispositifs d’hygiène seront déployés dans les établissements scolaires. Les équipes pédagogiques et sanitaires vont travailler d’arrache-pied pour que tout soit prêt quand les élèves vont renouer avec les cours après deux semaines de congés, car les mesures d’hygiène, a rappelé la ministre, constituent la première barrière contre cette épidémie.

« Dans notre pays, il n’y a qu’un seul cas qui est d’ailleurs sous surveillance médicale. La fermeture des écoles ne s’impose donc pas car, les dispositions sont prises pour que les élèves soient mis à l’abri », a-t-elle indiqué.

Les deux semaines de vacances permettront au gouvernement d’évaluer la situation au plan national et international. « Si les indicateurs ne sont pas améliorés, les vacances seront prolongées », a fait savoir le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation.

Rominique Makaya

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire