Congo : Cambriolage au pavillon présidentiel de l’aéroport Ngot Nzoungou de Dolisie

Aéroport Ngot Nzoungou de Dolisie

L’Aéroport Ngot Nzoungou de Dolisie

Lundi matin, il était environ 5 heures, lorsque plusieurs malfaiteurs, sans pitié et remords, ont découpé à l’aide d’une disqueuse la porte centrale donnant accès au pavillon présidentiel de l’aéroport Ngot-Nzoungou de Dolisie dans le Niari (sud).

Les malfrats non identifiés se sont emparés des objets de valeur, notamment un écran plasma original de « 62 pouce », un décodeur, un carton contenant 18 pièces couverts (ustensiles-assiettes…) utilisés pour servir le président de la République, Denis Sassou Nguesso et ses hôtes lors de son séjour dans la capitale départementale du Niari.

C’est le premier cambriolage de ce type sur l’aéroport de Dolisie. La PJ a été saisie de l’enquête.

L’aéroport Ngot- Nzoungou rénové a été inauguré en avril 2009 par le président congolais, Denis Sassou Nguesso dans la cadre de de la « municipalisation accélérée ».

Il était délabré et les voyageurs ont souffert pendant plusieurs années de conditions d’accueil déplorables. La piste d’atterrissage aménagée en 1953 était encore en terre. Elle a ainsi été bitumée, allongée de 400 m et équipée de balisages pour les arrivées nocturnes. L’aérogare présente un bon niveau de confort.

En 2009, un militaire gardait l’entrée de l’aérogare. Et quelques années après, la sécurité de l’aéroport n’est plus assurée.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Congo : le gouvernement interdit l’importation d’une dizaine de produits

Cette nouvelle mesure a été prise ce mercredi 16 novembre par le ministre du Commerce extérieur et de la Consommation,

Congo : des licenciements en masse dans les sociétés pétrolières

La crise du secteur pétrolier du Congo pousse plusieurs sociétés de la filière à réduire leur charge par des licenciements,

Afrique centrale: les tensions politiques persistantes entravant les progrès vers la paix, selon l’envoyé de l’ONU

Les tensions politiques persistent dans certains pays d’Afrique centrale, « principalement liées à des processus électoraux récents ou à venir », a

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils