Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Art & Culture

Congo-Brazzaville: Ouverture de la première édition du festival de cinéma des deux rives

la maquette de la première édition du festival du cinéma des deux Rives

la maquette de la première édition du festival du cinéma des deux Rives

La première édition du festival de cinéma des deux rives s’est ouverte ce 20 avril 2015 à Brazzaville. Organisée par l’Agence B&B Events, en collaboration avec le Collectif des Congolais de la diaspora au Maroc et le Club des cinéastes du Congo, elle est soutenue par l’UNESCO et prendra fin le 24 avril prochain.

L’objectif du festival est d’encourager les jeunes cinéastes à évoluer et avoir des partenaires à l’étranger, afin de restaurer les salles de cinéma fermées. Il est aussi question d’inciter le public à aller nombreux au cinéma.

La première édition met un accent sur la promotion de l’accès du grand public à la culture et à développer la connaissance des métiers liés au cinéma.

Plus d’une vingtaine de films de longs métrages américains, russes, africains, congolais et chrétiens seront projetés. Une dizaine de productions de courts métrages seront en compétition. Sept prix seront décernés aux meilleurs cinéastes, parmi lesquels : le prix du meilleur scénario, le prix d’interprétation féminine, le prix du public, le prix de court métrage et le prix de long métrage.

En outre, le festival accordera aux meilleurs cinéastes une bourse de six mois dans une école supérieure d’audio-visuelle à Marrakech, au Maroc.

Plusieurs activités sont programmées, parmi lesquelles des conférences débats, des masters class, des projections qui se dérouleront au Centre culturel russe et au siège de la préfecture de Brazzaville.

«Nous croyons que ce n’est pas facile mais nous osons. Nous sommes en train de militer avec le réseau des cinéastes de la méditerranée pour voir comment financer les salles de cinéma fermées à Brazzaville ou comment les réhabiliter», a indiqué le promoteur du festival, Gueck Beyeth.

«Nous n’avions pas reçu de l’argent de quiconque. Nous organisons ce festival avec les moyens de bord. Aucun des invités n’a reçu un cachet. Ceux qui nous aident sont des personnes de bonne volonté et qui croient en nous», a-t-il ajouté.

Le festival du cinéma des deux rives deviendra, au mois d’août prochain, une association congolaise et gardera le même nom. Cette édition connaîtra la participation de Moussa Touré, un doyen du cinéma africain.

© Congo – site

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils