Skip to content

Congo : André Okombi Salissa conteste le bien-fondé de son inculpation

[GARD align=« center »]

L’ancien ministre et ancien candidat à l’élection présidentielle, André Okombi Salissa conteste avec la plus grande fermeté le bien-fondé de son inculpation qui ne repose sur aucun fondement sérieux, selon ses avocats Me Boukounta Diallo, Me Yvon Ibouanga, Me Stéphanie Le Meignen et Me Clément Abitbol.

Selon eux, Okombi Salissa qui a toujours clamé son innocence ne doute pas que justice finira par lui être rendue.

André Okombi Salissa a été inculpé du chef d’atteinte à la sûreté de l’Etat depuis le 23 janvier 2017. Il est actuellement détenu dans les locaux de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire de Brazzaville.

Le 23 mars 2017, sa défense saisissait la chambre d’accusation afin de contester la régularité de la procédure ayant conduit à cette incarcération. La Chambre d’accusation refusait d’examiner les moyens de nullité soulevés par la défense au motif qu’un accusé n’était pas fondé à contester la régularité d’une procédure.

Statuant sur un pourvoi formé contre cet arrêt, la Cour suprême du Congo a décidé d’annuler l’arrêt de la chambre d’accusation et de renvoyer l’affaire devant une chambre autrement composée.

Germaine Mapanga

Avec Lesechos

[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater