Congo : 8 corps abandonnés depuis 2017 à la morgue municipale de Dolisie pour insolvabilité

morgue municipale de Dolisie

La morgue municipale de Dolisie

Dans un communiqué de la Mairie de la troisième ville du Congo, il est porté à la connaissance de l’opinion publique, que huit corps sont abandonnés à la morgue municipale de Dolisie (sud) depuis 2017 pour des raisons d’insolvabilité.

Il s’agit de six corps non identifiés et de deux identifiés.

Parmi ces corps, figurent ceux de trois bébés abandonnés par leurs géniteurs depuis février 2018.

Pour des causes d’insolvabilité des factures produites par les services des pompes funèbres de Dolisie, les géniteurs et parents des défunts sont toujours attendus.

Les services des pompes funèbres de Dolisie ont même sollicité lundi dernier l’aide des autorités locales pour l’inhumation.

Ce n’est pas la première fois que des cadavres sont abandonnés au sein de la morgue municipale de Dolisie. Et ceci pour diverses raisons de litiges entre membres d’une famille ou des cas d’insolvabilité.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoDolisiemorgue municipale de Dolisie

Related Articles

L’Italie appelle à revisiter les valeurs et la dignité de Pierre Savorgnan de Brazza

L’ambassadeur d’Italie, Andrea Mazzella s’est prononcé mardi sur la commémoration du dixième anniversaire du transfert à Brazzaville des restes de

Congo : 23 personnes tuées en une semaine par les ex-miliciens Ninjas

Les ex-miliciens Ninjas proches de l’ancien chef rebelle congolais, le pasteur Ntoumi, ont tué au total en une semaine (du

Ambassade du Congo en France : le parcours de combattant pour obtenir un visa

Disposer aujourd’hui du sésame d’entrée à Brazzaville relève d’un parcours de combattant pour les Congolais naturalisés ainsi que pour des

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils