Congo : 200 mille barils/jour produits par le gisement de Moho-Nord (Total)

pétrole

Une plateforme offshore d’exploitation de pétrole. © Getty Images/HeliRy

Le Directeur Général de Total E&P Congo, Martin Deffontaines a annoncé, mercredi à l’issue d’une audience avec le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, que la production pétrolière du gisement Moho-Nord au large de Pointe-Noire (sud) a atteint un pic de 200.000 barils par jours, contre 140 mille initialement prévus lors de sa mise en exploitation en 2017. 

S’exprimant devant la presse, le directeur générale s’est réjoui du fait que sa société Total E&P Congo se porte bien, eu égard à ses activités pétrolières qu’il qualifie de positives et même satisfaisantes.

« La production va bien, nous avons de bonnes nouvelles puisque notre nouveau projet récemment entré en production Moho-Nord produit au-delà de 200.000 barils par jour. C’est une très belle performance », a affirmé Martin Deffontaines, ajoutant : « Les perspectives sont positives, les ressources du Congo n’ont encore pas dit leur dernier mot. Nous sommes très optimistes pour le futur ».

« Je suis arrivé depuis quelques mois. En tant que directeur général de Total E&P Congo, il était de bon alors que je vienne faire un état des lieux avec le Président de la République », a-t-il déclaré pour justifier sa rencontre avec le président congolais.

Découvert il y a un peu plus de dix ans, le gisement Moho-Nord situé en mer profonde au large de Pointe-Noire représente le plus grand projet de Total sur le continent africain, avec un investissement de près de 11 milliards de dollars.

La production initiale de ce champ lors de sa mise en exploitation en 2017 devrait à terme atteindre quelque 140 mille barils/jour.

Avec APA 

Berja Bonazebi

Berja Bonazebi

Responsable des publications pour IciBrazza.com


Tags assigned to this article:
barilsCongoMoho-Nordpétrole

Related Articles

Congo – Législatives 2017 : 1er tour, une fin de campagne endeuillée

La campagne du premier tour des législatives 2017 a connu une fin tragique le vendredi 14 juillet. Un convoi du

La dépression 2ème cause de décès au Congo

La dépression constitue actuellement la 2ème cause de décès au Congo, après les maladies cardiovasculaires, a annoncé le 7 avril

Brazzaville : Rémy Ayayos-Ikounga réhabilite l’hospice Paul Kamba à Poto-Poto

La décision prise par le président de l’Athlétic club Léopards de Dolisie de reconstruire et rééquiper l’hospice Paul Kamba à

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils