Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Sport

Championnat d’Afrique d’athlétisme : le Congo toujours dans l’attente de sa première médaille d’or

Le lanceur de poids du Congo-Brazzaville Franck Elemba, durant la finale des JO 2016
Le lanceur de poids du Congo-Brazzaville Franck Elemba, durant la finale des JO 2016

Théophile Nkounkou, Léontine Tsiba, Franck Elemba et autres…  ont malgré les performances en dent de scie des Diables rouges, glané des médailles (argent et bronze)  lors des championnats d’Afrique, mais sauf la prestigieuse. Retour sur les performances des médaillés congolais.

Le Congo gagne sa première médaille lors des premiers championnats d’Afrique organisés à Dakar au Sénégal en 1979. Théophile Nkounkou a remporté la médaille d’argent après avoir réalisé une performance de 10 secondes 63 aux 100m, se classant après le Ghanéen Ernest Obeng 10 secondes 54 et devant le Nigérian Edward Offili 10 secondes 66. C’était l’unique médaille gagnée par le Congo au cours de cette compétition au terme de laquelle le Congo a occupé la 15e place sur 24 pays participants. 

Sa lutte avec le Ghanéen s’est poursuivie lors de la deuxième édition tenue au  Caire en Egypte en 1982. La position des deux athlètes n’a pas changé. Théophile Nkounkou qui a obtenu une seconde médaille d’argent a cette fois réalisé une performance de 10 secondes 20, le même temps que son adversaire ghanéen, médaillé d’or aux 100 m. Grâce à cette performance, le Congo a occupé la 13e place avant de connaître un passage à vide de dix ans.

En 1996  à Yaoundé au Cameroun lors des 10e championnats, Roger Martial Ngouloubi a offert  au Congo sa première médaille de bronze au triple saut  grâce à sa performance de 15m16. Chez les dames, Léontine Tsiba a été la première au Congo à obtenir deux médailles au cours de la même édition. Elle a remporté la médaille d’argent aux 800m avec 2 minutes 09 seconde 01 puis celle de bronze aux 1500m avec 4 minute 35 secondes 06. Avec ces trois médailles, le Congo est 14e sur 33 pays.

Après les échecs de 1998, 2000 et 2002, les athlètes congolais ont retrouvé un semblant de joie en 2004 pendant les 14championnats d’Afrique organisés à Brazzaville. Cette fois-ci, le héros congolais s’appelait Célestin Moussaboté Kengué. Le Congolais s’est classé  troisième lors des épreuves de décathlon avec 6478 points derrière le Tunisien Anis Riahi (7200 points) et  le Mauricien  Selwyn Lieutier (6882 points).

Il a passé le témoin à Franck Elemba. Ce dernier a amélioré le compteur des médailles des Congolais en obtenant la médaille de bronze au lancer du poids lors des 19e championnats d’Afrique de Marrakech en 2014. Avec 18,74 m, Franck Elemba a été devancé par les Sud -africains Orazio Gemona 19m84 et  Jaco Engelbrecht 18m87.

Le Congo se contentait de la 19e place. Deux ans plus tard, Elemba faisait mieux à Durban en Afrique du Sud en glanant la médaille d’argent au lancer du poids derrière le Sud-africain Jaco Engelbrecht (20m00). Jennifer Batu a sauvé le Congo d’une contre-performance à Asaba au Niger en 2018 lors des 21e championnats en remportant la médaille de bronze au lancer du disque (66m43) après la Marocaine Soukaina Zakhour 68m28 et la Nigériane Termilola Ogurinde (67m39). Dans ces deux dernières compétitions, rappelons-le, le Congo a maintenu sa position au classement général des médailles (19e ).

 Les Diables rouges ont fait mieux aux Jeux africains

Le Congo attend toujours sa première médaille d’or aux championnats d’Afrique mais pas aux Jeux africains.

Lors de la 11e édition, Franck Elemba a remporté à Brazzaville,  la médaille d’or au lancer du poids avec une performance de 25m20. Il a aussi gagné la médaille de bronze au lancer du disque (50m30). Au cours de la même compétition Jennifer Batu a glané la médaille de la même valeur au lancer du marteau (62m13).

Des médailles de bronze, le Congo les a collectées en 1965 à Brazzaville  par l’entremise de Henri Elendé en saut en longueur (2m07) et  Jean Pierre Tsondzabeka en saut à la perche (4m05).  Jean Pierre Tsondzabeka (4m20) a ajouté une autre médaille de bronze aux Jeux de Lagos en 1973.

François Ganongo avec 69,26m a gagné la médaille de bronze au lancer du javelot. On oubliera non plus la médaille de bronze décrochée par les Migs aux relais 4x100m (39secondes79)  aux Jeux  africains d’Alger en 1978.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils