Cameroun – Envoûtement de Joseph Désiré Job à la CAN 2000: Samuel Eto’o répond à Bernard Tchoutang

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Bien qu’offusqué par les déclarations de ce dernier sur le plateau de l’émission Le Vestiaire, Samuel Eto’o dit éprouver à l’égard de son ancien coéquipier de la compassion. Car, dit-il, «je réalise à cet instant, les dégâts que peuvent provoquer jalousie et aigreur».

Invité de l’émission Le Vestiaire sur SFR Sport, l’ancien international Bernard Tchoutang fait des révélations sur la participation de Samuel Eto’o à la CAN 2000.

D’après lui, une seule poignée de main aura suffi à Samuel Eto’o Fils pour prendre la place de Joseph-Désiré Job. Relatant sur le plateau les faits auxquels il a assisté ce jour-là, Tchoutang affirme que le quadruple ballon d’or africain alors jeune loup en sélection, et  dont le challenge était devenir le meilleur attaquant de l’histoire du football camerounais, a refusé de saluer tous ces autres co-équipiers et est allé tendre directement la main à Job.

Un geste simple qui selon Tchoutang Bernard,  est la cause de la crise de diarrhée qui a empêché celui que les supporters appellent communément «Mademoiselle»,  de ne participer à aucun match tout au long de la compétition.

[GARD align= »center »]

La réaction de Samuel Eto’o n’a pas tardé. Sur les réseaux sociaux, le meilleur attaquant de l’histoire de la CAN a dit éprouver de la compassion pour Bernard Tchoutang.

«La haine est un sentiment qui ne peut exister que dans l’absence de toute intelligence. Bien qu’offusqué par de telles déclarations je n’éprouve à ton égard que de la compassion, car, je réalise à cet instant, les dégâts que peuvent provoquer jalousie et aigreur.

 

Il est de notoriété publique que ma vraie magie c’est le travail. Les fausses excuses elles, sont le propre des faibles. Saches mon cher Bernard que tant qu’il y aura parmi nos représentants des personnes comme toi, prêtes à calomnier un « frère » pour épater la galerie, le respect que nous africains, MÉRITONS et réclamons demeurera une utopie.

Respectez-vous !
Respectons-NOUS !».

Avec Cameroon-info

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater