Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Brazzaville – super marché Asia : les dégâts matériels évalués à près de 400 millions FCFA

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

super marché Asia Brazzaville
les dégâts matériels évalués à près de 400 millions FCFA

Suite à la défaite des Diables rouges du Congo face aux Léopards de la  République démocratique du Congo en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), des actes de pillage ont été enregistrés dans la nuit du 31 janvier à Brazzaville.

Au quartier Bacongo par exemple, à proximité du marché Commission, dans le deuxième arrondissement, un groupe de plus d’une centaine de casseurs, d’après les témoins, s’en est pris au magasin tenu par des asiatiques. Le super marché Asia a été totalement mis à sac par des pillards qui n’ont rien laissé sur le passage, à l’exception des guirlandes sans importance qui jonchaient le sol.

Des personnes abordées sur place ont expliqué que certains agents de la police qui tentaient d’intimider les voleurs à coups de gaz lacrymogène se sont eux aussi servis.

Le premier conseiller de l’ambassade de Chine, Liu Lunxiao qui s’est rendu sur les lieux pour s’enquérir de la situation, a pu mesurer l’ampleur du sinistre dont les dégâts matériels s’élèvent à près de 400 millions CFA d’après le responsable de cet établissement, Cheng Feng.

« Les responsables du magasin sont venus à l’ambassade nous informer de cette situation. Raison pour laquelle, nous sommes venus, au nom de l’ambassadeur de Chine compatir au malheur des sinistrés et leur exprimer notre solidarité », a indiqué Liu Lunxiao visiblement choqué par l’étendue des dégâts.

« Je rappelle que, nos compatriotes chinois vivent toujours en bon termes avec les Congolais et que nous travaillons pour l’amitié sino-congolaise. Je souhaite que les Chinois et les Congolais vivent en paix et que ce genre d’actes ne se reproduisent plus », a-t-il ajouté.

A la question de savoir si l’ambassade a déjà entamé des démarches auprès des autorités congolaises pour un éventuel dédommagement, le premier conseiller de l’ambassade de Chine a répondu qu’il a déjà pris contact avec la police et le ministère des affaires étrangères à ce propos.

Toujours à Bacongo, un autre super marché Asia a failli subir le même sort. Mais, après avoir cassé les vitres du magasin, les pillards n’ont pu accéder aux étalages qui, heureusement se trouvent au premier étage.

Les précédents matchs du Congo dans la compétition avaient été également suivis d’actes de vandalisme et de pillage. Sur ce, un fort dispositif policier avait pourtant été déployé dans toute la ville pour contenir d’éventuelles violences.

© Adiac-Congo

Laissez un commentaire