Brazzaville et Paris redynamisent leur partenariat sanitaire

©DR

La République du Congo et la France ont convenu de redynamiser leur coopération dans le secteur de la santé en luttant, notamment, contre les épidémies et en renforçant les relations entre leurs chercheurs, aux termes d’une feuille de route signée entre deux officiels congolais et français. 

Selon la radio nationale dans sa grande édition de ce dimanche, la feuille de route a été paraphée vendredi dernier à Brazzaville par la ministre congolaise de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, et l’ambassadeur la France au Congo, Bertrand Cochery.

« Cette feuille de route permettra au Congo de bien s’inscrire dans l’innovation en matière de lutte contre les épidémies. Il permettra également de renforcer des relations entre les chercheurs par le biais du réseau des instituts Pasteur et les chercheurs congolais », a indiqué le diplomate français, en signant le document.

« Concernant la santé, a-t-il ajouté, la France accompagnera le Congo dans pas mal de secteurs, que ça soit dans les organisations non gouvernementales ou le Centre hospitalier universitaire, à travers l’Agence française de développement ».

L’environnement, l’enseignement supérieur et la recherche figurent également en bonne place dans la feuille de route, a souligné l’ambassadeur, selon qui « on ne peut penser santé sans trouver une solution au dérèglement climatique ».

Pour sa part, la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, s’est réjouie de la signature de la feuille de route qui, en plus de booster la coopération sanitaire entre Brazzaville et Paris, va contribuer à l’amélioration des prestations des soins prodigués aux Congolais.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCoopérationParisSante

Related Articles

Congo – Calixte Nganongo : de l’amateurisme à l’incompétence ?

Il y a quelques jours sur les réseaux sociaux on a pu constater la présence d’un article non signé intitulé

Congo : 16,5 milliards FCFA pour améliorer le système de statistiques

Au regard de la déficience du système national de statistiques, un prêt de 2.496 milliards FCFA a été sollicité, par

Congo – SOCIETE PREMIER BET : Elias ZALBAKIR, maltraite les congolais ?

Les responsables d’entreprises étrangères évoluant dans le secteur privé au Congo Brazzaville mettent souvent en cause le code de travail

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils