Attaques xénophobes en Afrique du sud : les nigérians activent la riposte

Suite aux attaques contre des ressortissants nigérians en Afrique du Sud, des jeunes nigérians ont tenté de se venger en s’en prenant aux commerces sud-africains à Lagos dont Shoprite et d’autres entreprises.

Suite aux attaques contre des ressortissants nigérians en Afrique du Sud, des jeunes nigérians ont tenté de se venger en s’en prenant aux commerces sud-africains à Lagos dont Shoprite et d’autres entreprises.

Le porte-parole de la police, Bala Elkana, a déclaré que la police avait renforcé la sécurité, ajoutant qu’il n’y avait pas lieu de s’alarmer, rapporte le site d’information The Punch. Il a déclaré que «les attaques contre Shoprite et d’autres entreprises appartenant à des Sud-Africains ont rencontré une vive résistance. Nous avons renforcé la sécurité partout. Il n’y a aucune raison de s’alarmer ».

Tandis que certains manifestants ont assiégé le centre commercial Ikeja, une foule a allumé des feux de joie à l’entrée de Shoprite à Lekki. Des vidéos en ligne ont également montré quatre fourgonnettes de patrouille de police au centre commercial d’Osapa à Londres alors qu’une foule tentait de pénétrer dans le centre commercial. L’indignation a eu lieu à la suite de meurtres de Nigérians en Afrique du Sud. Les différentes autorités des pays s’activent pour tenter de mettre fin à cette vague de violence.

Avec Beninwebtv

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Afrique du SudNigériansxénophobes

Related Articles

Burkina : Les intentions de Gilbert Diendéré

Ceci est un écrit de la Lettre du Continent. Nouvel homme fort du Burkina Faso après le coup d’Etat du

Burkina: Annulation de la nomination de l’ancien PM Zida en qualité d’ambassadeur aux USA

Le gouvernement burkinabè vient d’annuler la décision de nomination de l’ancien Premier ministre (PM) Yacouba Isaac Zida en qualité d’Ambassadeur

En RDC, Joseph Kabila a peur des élections, mais aussi du football

Le gouvernement congolais a suspendu le championnat de football de première division (Linafoot) en République démocratique du Congo craignant des

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils