Faire partir les vendeurs des véhicules d’occasion

Faire partir les vendeurs des véhicules d’occasion

Le maire de Brazzaville serait décidé à débarrasser les trottoirs de Brazzaville des occupants qui en ont fait des lieux de vente des véhicules d’occasion. Le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années. 

Mercredi 7 juillet 2021, une patrouille de la police a donné un délai de vingt-quatre heures aux «occupants anarchiques» installés entre le CHU-B et le CEG Nganga Edouard, sur le Boulevard Lyautey, pour libérer le trottoir. 

Mais ces derniers boudent cette décision et envisageaient de tourner en dérision la menace de la Force publique. On attend de voir.

Avec LSA 

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

Rentrée littéraire 2022 : « Parcelle à vendre », une immersion dans l’une des réalités noires du Congo
29 juillet 2022
IGNIE : UNE LOCALITÉ PLEINE DE PROMESSES
05 juin 2022
Justice : le député Ghislain Galibali condamné à 30 ans de travaux forcés
19 mai 2022
Congo : quand le pétrole produit l’énergie de l’injustice dans le Kouilou
15 mai 2022
Le Pape François accuse l'OTAN d'avoir occasionné l'invasion de l'Ukraine par la Russie
03 mai 2022
INTERVIEW AVEC… HUGUES-YVAN GOMAT, CANDIDAT A LA CIRCONSCRIPTION DE MADIBOU
02 mai 2022

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater