Présidentielle au Congo : le président Sassou Nguesso candidat à sa réélection

[GARD align= »center »]

Le chef de l’Etat congolais a choisi le département du Niari et la modeste localité de Kibangou à 93 kilomètres du chef-lieu Dolisie pour annoncer officiellement sa candidature à l’élection présidentielle du 21 mars prochain.

 » Oui ! Nous nous portons candidat à l’élection présidentielle de mars prochain. Et, nous pensons qu’ensemble dans la paix nous allons poursuivre la longue marche vers le développement de notre pays  » a t-il solennellement déclaré en réponse aux appels que lui ont lancé tour à tour les sages et les jeunes du Niari présents sur le site du chantier de la route Kibangou-Dolisiie.

« Ensemble nous participerons dans la paix pour poursuivre la marche vers le développement », a poursuivi le dirigeant congolais qui a promis que « le scrutin se déroulera dans la transparence ».

[GARD align= »center »]

Tout ceci a été synchronisé au plan de la communication car l’annonce du président de la République a eu lieu en marge du lancement par lui des travaux de bitumage de la route Dolisie-Kibangou ce samedi. Axe du corridor Libreville-Brazzaville, cette route fait partie de la Nationale numéro 3 qui relie le Congo au Gabon.

La section Dolisie-Kibangou comprend la construction en cours d’un pont sur le fleuve Niari. Les données produites par le ministère de l’aménagement, de l’équipement du territoire et des grands travaux chiffrent le coût total des travaux à 45 196 388 223 FCFA dont 14 321 334 200 FCFA provenants du FAD (Fonds africain du développement) et 26 875 054 023 FCFA du budget de l’Etat congolais. Les travaux exécutés par l’entreprise chinoise CRBC couvriront une durée totale de 59 mois.

[GARD align= »center »]

Au cours de la cérémonie différents orateurs ont salué le programme gouvernemental de dotation du pays en infrastructures de base et leur apport dans dans la mise en œuvre du projet d’intégration sous-régionale. Les ministres Jean-Jacques Bouya et Émile Ouosso en charge respectivement de l’Aménagement, de l’ équipement du territoire et des grands travaux et des Travaux publics, le représentant de la Banque africaine de développement, partenaire au projet, Sie Marie Tioye, la Commissaire aux infrastructures de la CEEAC, Marie Chantale Mvoula ont rappelé le leadership du président de la République dans la consolidation de la coopération inter-Etats!

Ce qui lui vaut d’être appelé « champion  » de la construction des infrastructures par ses pairs d’Afrique centrale. Le préfet du département, Baron Frédéric Bozock lui adressait  » un grand merci » au nom des populations du Niari pour les projets réalisés dans cette partie du pays.

[GARD align= »center »]

Au même titre que les autorités locales, les habitants de Kibangou ainsi que les militants mobilisés pour la circonstance par les formations politiques dont on pouvait lire sur les banderoles qu’ils portaient des messages de soutien au chef de l’Etat on bravé la pluie qui a mouillé le sol du Niari une grande partie de la journée.

Gankama N’Siah

[GARD align= »center »]

A LIRE AUSSI

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general