Congo – CNEI : Juste Désiré Mondélé se dit étonné et démissionne

[GARD align= »center »]

Alors que le décret portant nomination des membres de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI) fait polémique, un membre de cette commission, Juste Désiré Mondélé, a démissionné pour «incompatibilité». 

Il est en effet conseiller politique du Président de la République, une position qui pourrait poser à la CNEI un réel souci d’indépendance. Selon ses propos rapportés par un confrère, le démissionnaire aurait admis que sa désignation va à l’encontre de l’article 18 de la nouvelle loi électorale interdisant à un député, un conseiller du chef de l’Etat et à un secrétaire général d’un groupement politique d’être membre de la commission électorale indépendante. 

[GARD align= »center »]

Or, il est visé par cette disposition. «Je ne veux pas associer mon nom à l’opprobre que l’on veut jeter sur cette structure dont la composition ne reflète pas les conclusions de la concertation de Madingou…», a indiqué une source rapportant les propos du conseiller politique.

[GARD align= »center »]

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

IGNIE : UNE LOCALITÉ PLEINE DE PROMESSES
05 juin 2022
Justice : le député Ghislain Galibali condamné à 30 ans de travaux forcés
19 mai 2022
Congo : quand le pétrole produit l’énergie de l’injustice dans le Kouilou
15 mai 2022
INTERVIEW AVEC… HUGUES-YVAN GOMAT, CANDIDAT A LA CIRCONSCRIPTION DE MADIBOU
02 mai 2022
Port de Pointe-Noire : Bolloré cherche à rassurer sur l’emploi après la cession à MSC
28 avril 2022
Congo-B-Hommage à Guy-Brice Parfait Kolélas : dans son livre, Dany Bitsindou tacle une partie de l’opposition et des membres de l’UDH-YUKI
21 mars 2022

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater