COVID-19 : 20 000 francs CFA le test de dépistage pour sortir du Congo

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
©DR

Le ministère de la Santé a dans sa circulaire n°00022/MSPPFIFD/CAB.20 défini l’ensemble des mesures auxquelles les personnes désireuses de se rendre à l’étranger, doivent satisfaire au préalable.

En prélude à la réouverture des frontières aériennes congolaises, l’administration sanitaire a jugé nécessaire de mettre à jour une partie du dispositif sanitaire. Cette volonté s’est traduite le 24 août dernier, par la publication de la circulaire relative aux voyageurs désirant se rendre à l’étranger.

La note informe que toute personne désirant se rendre à l’étranger « est tenue d’effectuer un test RT-PCR dans les délais requis par le pays de destination. ». A cet effet, le ministère de la Santé a mis en place des sites pour réaliser des tests de dépistage aux personnes concernées par le voyage.

Ceux-ci, seront répartis entre :

Brazzaville : Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) situé en face du Palais du Peuple ; et la Fondation congolaise de la recherche médicale (FCRM) située au quartier château-d’eau (ex ORSTOM) 

Pointe-Noire : Antenne du laboratoire national de santé publique situé dans l’enceinte de l’hôpital général de Loandjili; et le Laboratoir de la fondation Gombes (LFG) situé au centre-ville 

Oyo : Laboratoire du Centre de Recherche en Pathologies infectieuses et Tropicales (CREPIT) de l’hôpital général Edith Lucie Bongo Ondimba 

Ils accueilleront les voyageurs pour prélèvements du lundi au samedi de 8 heures à 10 heures. Les retraits de résultats se feront du lundi au vendredi de 11 heures à 14 heures, et le samedi de 9 heures à 12 heures au Laboratoire National de Santé Publique, ou en ligne sur le site www.insp-cg.org.

Le ministère de la Santé annonce que le prix du test s’élève à vingt mille francs CFA ( 20 000 FCFA) (30,45 euros), un montant qui, précise l’administration, « sera soumis à des révisions régulières ». À ce propos, une note d’information complémentaire précise que les paiements des tests seront effectués aux guichets du Trésor public : 

du Laboratoire national de santé publique pour le département de Brazzaville

de l’hôpital général de Loandjili pour le département de Pointe-Noire

de l’hôpital général Edith Lucie Bongo Ondimba pour le département de la Cuvette

Des précisions qui arrivent à temps, alors que certains voyageurs contactés par notre rédaction affirment avoir payé, auprès de structures privées jusqu’à 100 000 francs CFA avant la publication de cette circulaire. Nous y reviendrons. 

Avec Congo Média Time (ParHarold Tchibinda)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater