Les policiers congolais invités à un engagement de type nouveau face à la Covid-19

Policiers fouillant des passants à Brazzaville, le 4 avril 2016. ©AFP

Le directeur général de la Police du Congo, le général Jean François Ndenguet, a invité, mercredi, les policiers à un engagement de type nouveau face à la Covid-19, lors des interventions visant à faire respecter les mesures gouvernementales dans la lutte contre le coronavirus.

« Le haut-commandement de la force publique et la supervision de l’opération Mobikissi, sauvetage en langue nationale, vous rappellent l’impérieux devoir de respecter les citoyens, c’est-à-dire de s’interdire toute atteinte à leur intégrité physique et à leur dignité. Vous devez sensibiliser et conseiller le public de façon pédagogique », a déclaré le général Jean François Ndenguet.

Le directeur général de la police, qui a lancé cet appel lors d’un rencontre destinée à faire le point avec, notamment, les directeurs centraux, les commandants d’unités spécialisées, les commissaires centraux, les chefs de commissariats et les chefs de postes avancés.

Selon lui, la Force publique fait de son mieux pour remplir les missions qui lui sont assignées, dans le cadre de l’opération Mobikissi, visant à faire respecter les dispositions de riposte à la pandémie de Covid-19.

Le couvre-feu s’exécute normalement, le port de masque est de plus intériorisé par la population, suite à l’action de la police, de même que les règles particulières prises en matière de transport en commun également, la fermeture des frontières y compris.

Il a en effet évoqué l’insuffisance du matériel de protection des agents sur le terrain pour des interventions sécurisées sur des personnes déclarées positives à la Covid-19.

Par ailleurs, le général Jean François Ndenguet a évoqué les dérapages constatés, qui sont dénoncés par la population: violence physique, indiscipline, vols et extorsions.

« Les agents indélicats qui ternissent la réputation et l’honneur de la Force publique seront sévèrement châtiés », a averti le général Jean François Ndenguet.

Selon lui, les agents de l’ordre doivent faire preuve de discernement pour ne pas appliquer la loi de façon abusive et aveugle.

La non-violence, la maîtrise de soi doivent être de mise afin d’éviter les réactions épidermiques ou d’excessive nervosité, a-t-il poursuivi, appelant la population à avoir confiance en la Force publique, à lui faciliter la tâche dans l’application des mesures barrières contre la Covid-19.

Avec PANA 

A LIRE AUSSI

réseaux SOCIAUX

ARTICLES Récents

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general