La tabaski célébrée au Congo sur fond de crise financière

[GARD align=« center »]

Des moutons dans un point de vente pour la Tabaski.© RFI/Ndiassé SAMB

Les musulmans congolais célèbrent, ce mardi, la fête de la tabaski, mais cette année, la crise financière a freiné l’ampleur de l’évènement pour les 800.000 fidèles que compte le pays.

Yacouba, un éleveur rencontré à Brazzaville, affirme ne pas pouvoir écouler ses moutons comme les années passées à cause de la crise économique qui secoue le pays.

« Le mouton le moins cher est vendu à 50.000 FCFA et le plus cher à 300.000 FCFA. Toutefois, je n’arrive pas à écouler mes moutons car, tout le monde se plaint de la crise », indique Yacouba.

[GARD align=« center »]

Surpris en train de marchander un mouton, Souleymane Cissé confie : « L’argent ne circule pas dans le pays. Avant, on pouvait acheter le mouton le jour de la tabaski à 200.000 FCFA ou 800.000 FCFA, mais aujourd’hui on ne peut pas le faire parce qu’il n’y a pas d’argent dans ce pays. C’est pourquoi, on se contente du mouton le moins cher, l’essentiel étant de passer la fête dans de bonnes conditions ».

Au Congo, dans beaucoup de structures publiques, les employés sont restés plusieurs mois sans percevoir leur salaire.

Avec l’APA 

[GARD align=« center »]

A LIRE AUSSI

réseaux SOCIAUX

ARTICLES Récents

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general