RDC: au moins 42 personnes noyées sur la frontière avec le Congo-Brazzaville

[GARD align=« center »]

Un bateau arrive à Kinshasa, le 29 avril 2014. (AP Photo/John Bompengo)

Au moins 42 civils fuyant les violences entre assaillants et militaires dans la province du Sud-Ubangi, dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), ont été noyés lundi dans la rivière Ubangi, frontière avec le Congo-Brazzaville, a-t-on appris vendredi de sources officielles.

Selon une source du ministère de l’Intérieur contactée à Kinshasa, des embarcations transportant des villageois ont chaviré sur la rivière Ubangui, affluent majeur du fleuve Congo, à la frontière entre la RDC et le Congo-Brazzaville.

Dans la soirée de vendredi, le vice-gouverneur de la province du Sud-Ubangi, Jean Bakatoye, a livré un bilan provisoire de 42 corps sans vie des personnes noyées alors qu’elles traversaient cette rivière sous des fortes pluies accompagnée d’orages.

[GARD align=« center »]

A en croire la même source, un mouvement de panique a été observé dans la cité de Dongo après l’attaque à l’arme blanche d’une position de l’armée par un groupe d’assaillants, qui a poussé des habitants locaux à fuir vers le Congo-Brazzaville.

Depuis plusieurs années, des assaillants communautaires attaquent régulièrement les positions de l’armée dans cette partie du pays. En 2009, l’affrontement entre l’armée et un groupe d’assaillants dénommé Enyele a causé la mort de plus de 200 personnes y compris les assaillants.

Plusieurs de ces assaillants se sont par ailleurs réfugiés à Brazzaville depuis leurs dispersions par les forces de l’ordre de la RDC.

[GARD align=« center »]

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

RDC : la raison de l’arrestation de François Beya connue
09 février 2022
Les collaborateurs de Bolloré Transport & Logistics offrent aux orphelins plus de deux tonnes de vivres et de jouets
09 février 2022
Congo Hold-up : "des accusations soutenues par aucune preuve fiable" avocat de Joseph Kabila
24 décembre 2021
Cameroun : deux femmes transgenres condamnées à cinq ans de prison
14 mai 2021
À Lubumbashi, Felix Tshisekedi promet de restaurer la paix en RDC
13 mai 2021
RDC : Arrestation du ministre de l'éducation, Willy Bakonga à Brazzaville
22 avril 2021

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater