Congo – Fraude douanière : Fin de cavale pour Maixent Elenga, arrêté à Pointe-Noire

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

Maixent Elenga
Il se disait être un grand parmi les grands, Maixent Elenga vient de tomber dans les mailles des filets de la police nationale, dimanche 15 avril 2018 au petit matin , à Pointe-Noire.

Il se disait être un grand parmi les grands, Maixent Elenga vient de tomber dans les mailles des filets de la police nationale, dimanche 15 avril 2018 au petit matin , à Pointe-Noire. Il lui est reproché d’avoir mis en place un réseau mafieux dans le dédouanement de certaines marchandises notamment au port de Pointe-Noire.

Après plusieurs mois de traque, l’étau s’est resserré sur le célèbre transitaire Maixent Elenga. L’homme en cavale a été appréhendé par la police alors qu’il roupillait encore, dans sa cache investie au point du jour par la police, dans la ville océanne.

Sous le couvert de ses activités de transitaire douanier, et en complicité avec certains douaniers à sa solde, Maixent Elenga sortait illégalement des véhicules du port de Pointe-Noire.

Le préjudice s’élèverait à plusieurs milliards de FCFA, a t-on révélé dé source douanière.

Maixent Elenga, qui se sentait traqué, vivait dans la clandestinité depuis plusieurs mois déjà.

[GARD align=« center »]

L’homme qui a un carnet d’adresse des plus fournis avec notamment des entrées auprès de nombreuses personnalités, argue n’être qu’un des maillons d’une vaste chaîne. « Si je me mets à table, beaucoup vont couler avec moi », a t-il avancé aux policiers, dans un air de menace. Beaucoup y voient une espèce de S.O.S à l’endroit de ces prétendues personnalités, afin qu’elles étouffent cette affaire.

Du coté de la douane, tout comme du peuple, on attend de connaître le dénouement de cette affaire, qui à l’évidence fait déjà couler de la salive dans les « ngandas » et autres bistrots.

Bertrand BOUKAKA/LesÉchos du Congo-Brazzaville

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater