Insécurité grandissante à Brazzaville : Un commerçant sénégalais assassiné à Kintélé

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi
Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi

Baldé Mouhamadou, la quarantaine révolue, commerçant, de nationalité sénégalaise, a été froidement assassiné par des individus non identifiés, dans la nuit du 24 au 25 mars 2018, dans sa boutique, au marché́ de Kintélé.

Les bourreaux, après avoir fait main basse sur la recette du jour, ont disparu dans la nature, abandonnant la victime bien ligotée sur les lieux du crime.

L’ambassadeur du Sénégal au Congo, Batoura Kane Niang, a « exprimé ses profonds regrets et son indignation» avant de réclamer justice.

[GARD align=« center »]

Une enquête est en cours.

Annoncée à grands renforts médiatiques, l’opération « Uppercut » visant à sécuriser la ville de Brazzaville et sa banlieue de toutes incivilités et actes de banditisme pendant les fêtes, n’aurait pas eu un réel impact, aux dires des populations qui continuent de subir les assauts des bandits et autres malfrats.

De jours comme de nuits, les populations vivent désormais dans une psychose sans précèdent.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater