Le Ghana est le pays africain le plus cher pour les expatriés

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Le Ghana est le pays le plus cher à vivre en Afrique, a annoncé mercredi le média local Starrfmonline, citant une enquête menée par une société de relocalisation internationale.

Selon le rapport d’enquête publié par MoveHub, un site indépendant, le Ghana se classe parmi les 20 pays les plus chers du monde pour les expatriés

Le rapport a indiqué que MoveHub a basé son évaluation sur une gamme de coûts tels que les prix de l’épicerie, du transport, des factures, des restaurants et des loyers.

« Le Ghana est l’un des pays africains les plus prospères, et cela se reflète dans le coût de la vie, lequel est plus élevé que tout autre pays africain », a déclaré le rapport. « New York a reçu un indice de 100, sur la base duquel les pays ont ensuite été évalués. Ainsi, un pays avec une note supérieure à 100 est plus cher que New York, tandis qu’une note inférieure à celui-ci indique qu’il est moins cher.

Le Ghana a une note de 53,89.

Avec Xinhua

[GARD align= »center »]

Comments 1

  1. ONDO NDONG says:

    La queston qui se poserait est de savoir premièrement de quels expatriés vous faites, ou ont fait le média de qui vous tirez votre source? Le coût de vie est élevé pour ces personnes parce qu’elles ne se rendent pas premièrement compte de la force de la monnaie utilisé sur ce territoire. Le « Ghc » est la monnaie la plus forte en Afrique noire, il serait premièrement utile de se demander si ces expatriés, car à vous entendre vous parlez certainement de ceux provenant de la zone « franc », s’ils se rendent compte de leur état en premier lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater