Plusieurs fausses ambassades ont été démantelées au Ghana

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Il a suffit d’un drapeau américain et d’une photo du président Barack Obama faire illusion pendant près de 10 ans à Accra, au Ghana. Une fausse ambassade américaine vient d’être fermée par les autorités dans la capitale ghanéenne, comme le révèle le département d’État américain. Sans aucun lien avec les États-Unis, cette couverture aurait été mis en place par des figures du grand banditisme turc et ghanéen.

Cette fausse ambassade délivrait de faux documents, dont des visas, mais également de vrais visas obtenus de manière frauduleuse, rapporte ainsi le site BuzzFeed. Le pot-aux-roses a été découvert lorsque les États-Unis ont lancé une vaste opération de lutte contre la fraude dans la région. Une fausse ambassade hollandaise a également été découverte à cette occasion.

Des services connus au Togo et en Côte d’Ivoire

La mascarade a pu durer une dizaine d’années grâce à la complicité de fonctionnaires locaux. Des ressortissants turcs, parlant couramment anglais et néerlandais ont également été interpellé lors du démantèlement de ces fausses ambassades. Les malfaiteurs n’avaient pas hésité à lancer de vastes campagnes de publicité pour promouvoir leurs affaires, jusqu’en Côte d’Ivoire et au Togo selon BuzzFeed.

Lors des perquisitions, les autorités ont retrouvé près de 150 passeports pour une dizaine de pays, ainsi que de nombreux visas, authentiques et contrefaits, pour les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Inde, mais aussi des pays de l’espace Schengen.

©RTL

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater