Congo : Le gouvernement définit un statut pour l’opposition politique

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Le gouvernement congolais réuni en Conseil des ministres, le 25 octobre à Brazzaville, a adopté un projet de loi fixant un statut de l’opposition politique.

Selon le porte-parole du gouvernement, Thierry Lézin Moungala, ce texte qui sera soumis au parlement a pour objet « de donner à l’opposition un statut propre au renforcement et à la consolidation de la démocratie pluraliste ».

Il est prévu, entre autres, les conditions d’exercice d’une opposition responsable, républicaine et soucieuse d’inscrire son action et son objectif de prise du pouvoir par des moyens pacifiques et légaux ; les modalités de consultation de l’opposition sur les questions d’intérêt national, tant par le président de la république que par les autres institutions de l’État, ainsi que la création d’une fonction de représentation et d’institutionnalisation de l’opposition incarnée par un leader appelé Chef de l’Opposition politique.

Après le climat politique agité qui a suivi la réélection de l’actuel président, Denis Sassou NGuesso, en mars 2016, ce projet de loi peut être interprété comme un moyens d’apaisement et de rassemblement de la nation congolaise par le pouvoir de Brazzaville.

Les membres du gouvernement ont également adopté, au cours de leur réunion de ce mardi, un autre projet de loi sur l’organisation, la composition et le fonctionnement d’un conseil national du dialogue. Ce conseil est envisagé comme « une institution d’inclusion, de débat et de recherche de consensus sur les grandes questions d’intérêt national ». Le projet de loi sera transmis au parlement pour adoption.

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater