Insolite – RDC : Les kinois ont développé le mécanisme pour faire face aux gaz lacrymogènes

[GARD align= »center »]

Kinshasa a renoué lundi avec ses vieux démons des violences à caractère politique au cours d’une journée meurtrière dont l’opposition entend faire le coup d’envoi d’un compte à rebours jusqu’au départ du président Joseph Kabila à l’issue de son mandat, le 20 décembre.

Les bilans des heurts dans la capitale de la République démocratique du Congo apparaissent irréconciliables : 17 morts pour le pouvoir contre plus de 50 pour le « Rassemblement » de l’opposition qui avait appelé à manifester dans tout le pays pour signifier à M. Kabila son « préavis » et exiger la convocation de la présidentielle dans les temps.

[GARD align= »center »]

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

France : Lucien Ebata n’a pas été placé en garde à vue, selon son avocat français
10 octobre 2021
Anatole Collinet Makosso priorise la restauration de l'autorité de l'Etat
13 mai 2021
À Lubumbashi, Felix Tshisekedi promet de restaurer la paix en RDC
13 mai 2021
Anatole Collinet Makosso est nommé Premier Ministre
13 mai 2021
Les présidents Macron et Tshisekedi condamnent les violences au Tchad
27 avril 2021
Les funérailles de Idriss Déby Itno débutent à N'Djamena
23 avril 2021

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater