Italie: Un réfugié nigérian battu à mort lors d’une agression raciste

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Il était venu trouver une vie meilleure. Un réfugié nigérian, âgé de 36 ans, a été battu à mort lors d’une agression raciste à Fermo dans le centre de l’Italie, a indiqué mercredi le maire de la ville Paolo Calcinaro.

« En tant que maire d’une ville accueillante et ouverte depuis toujours à l’intégration, j’ai l’impression de plonger dans un cauchemar », a déclaré le maire peu après l’annonce de la mort de ce jeune réfugié, Emmanuel Chidi.
Le suspect est un supporter « ultra »

Chidi dernier se promenait mardi dans le centre de cette petite ville des Marches, accompagné de sa fiancée âgée de 24 ans, lorsqu’il a été violemment pris à partie par un homme identifié comme un supporter « ultra » de l’équipe de football local, selon l’agence italienne Agi.

Insulté par des propos racistes, lui et sa jeune compagne, il a répondu verbalement à ces provocations, avant d’être frappé à la tête par cet homme dont l’identité n’a pas été révélée. Ce dernier a continué à le frapper alors que le jeune Nigérian se trouvait à terre. Hospitalisé dans un état grave, ce dernier est décédé mercredi sans avoir repris connaissance.
En Italie depuis huit mois

Emmanuel Chidi et sa compagne se trouvaient à Fermo depuis huit mois, accueillis dans un centre de réfugiés de la Caritas, ONG catholique. Ils avaient fui leur pays et la jeune femme avait perdu son bébé juste après une difficile traversée de la Méditerranée.

Des centaines de réfugiés arrivent presque chaque jour sur les côtes italiennes, dont de nombreux Nigérians.

Par l’AFP

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater