Skip to content

France : la Congolaise de 36 ans disait en avoir 17 pour obtenir des aides

[GARD align= »center »]

Lyon : la Congolaise de 36 ans disait en avoir 17 pour obtenir des aides
Lyon : la Congolaise de 36 ans disait en avoir 17 pour obtenir des aides

Reçue par un juge pour enfants, le manège de cette femme n’a pas tenu longtemps.

Pour obtenir l’aide accordée aux mineurs étrangers isolés, cette Congolaise prétendait avoir 17 ans. Le problème, c’est qu’à 36 ans, difficile de tromper le monde.

Selon le Progrès, elle a maintenu ses dires devant la justice qui disposait pourtant de son dossier du fichier européen évoquant une naissance en 1979.

Elle a écopé de deux mois de prison et devra rembourser l’aide qu’elle a perçu du Département du Rhône puis de la Métropole de Lyon : près de 16 000 euros.

A noter que le même jour, la justice lyonnaise se penchait sur le cas d’un homme originaire de Guinée qui prétendait également être mineur malgré les contradictions de l’expertise osseuse. Sur les 132 899 euros perçus d’aides, il devra en rembourser 76 283.

(lyonmag)

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater