Congo : flambée des prix des denrées alimentaires à Djambala

[GARD align= »center »]

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Les prix des denrées alimentaires sur le marché de Djambala ont connu une flambée sans précédent trois ans après la municipalisation accélérée du département  des Plateaux, portant ainsi un coup au panier de la ménagère.

Selon une enquête menée par l’Agence Congolaise d’Information (ACI), les prix de certaines denrées alimentaires sont passés du simple au double. C’est le cas par exemple du tas de légumes vendu auparavant à 100 FCFA qui est passé à 200 FCFA alors que le régime de bananes qui coûtait 3000 FCFA est désormais vendu à 6000 FCFA.

De même le quaker de haricot qu’on achetait à 500 FCFA est passé à 1000 FCFA ; le sac de foufou est passé de 15.000 FCFA à 20.000 FCFA tandis-que la baguette de pain initialement vendue à 250 FCFA coûte maintenant 500 FCFA.

Le tas de poisson fumé est passé de 500 FCFA à 1000 FCFA voire 2000 FCFA,  par contre  le kilo de poisson frais est passé de 800 FCFA à 2000 FCFA et celui de la viande de bœuf de 2000 FCFA à 4.400 FCFA.

Les ingrédients qui entrent dans la cuisson des mets n’ont pas échappé à cette flambée des prix. Le tas d’oignons étant passé de 100 FCFA à 200 FCFA et les tas de tomate et de piment sont passés chacun de 100 FCFA à 200 FCFA. Enfin, le tas de safou est vendu actuellement à 200 FCFA  voire 500 FCFA en cette période de saison sèche au lieu de 100 FCFA comme avant.

Source : ACI

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general