Skip to content

La CAN-2015 commence mal pour le Congo de Claude Le Roy

[GARD align= »center »]

Claude Le Roy, le sélectionneur du Congo
Claude Le Roy, le sélectionneur du Congo

La CAN commence mal pour le Congo de Claude Le Roy : la délégation congolaise est tombée dans un hôtel qui n’a pas assez de chambres…

C, est déjà très en colère. Arrivé ce mercredi soir à Bata, où son équipe va disputer samedi le match d’ouverture de la CAN contre la Guinée équatoriale, Le Roy est confronté à des gros problèmes d’intendance.

Après avoir dû passer par Malabo, la capitale, pour les dispositifs Ebola, les Congolais ont eu l’immense surprise de voir leur hôtel à Bata… trop petit pour la délégation. « C’est invraisemblable, inadmissible, s’énerve Le Roy. C’est la première fois que je vois ça en 8 CAN. On ne sait pas où certains vont dormir ! »

La délégation comprend 35 membres (dont 23 joueurs) et 7 n’ont pas de place. La CAF avait demandé, il y a peu, de réduire à 30 le nombre de personnes. «Il y a des supporters et on ne sait pas où ils vont aller. C’était l’hôtel refusé par Hervé Renard, il y a trois ans lors de sa CAN avec la Zambie. Mais d’autres hôtels ont été réquisitionnés par la CAF. Eux, ils ne dorment pas là-dedans ! C’est une catastrophe…»

Soudain, un de ses joueurs descend l’escalier. «Quoi ? Il y a des valises déjà dans les armoires ?», Le Roy tonne. «On doit encore aller à l’entraînement ce soir mais je ne sais pas quand on va y aller !» La CAN débute bien pour le Congo…

© Lequipe

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater