Nzango : Brigitte Vilakanda aux commandes de la ligue de Brazzaville

[GARD align= »center »]

Brigitte VilakandaLa présidente élue à l’issue de l’assemblée générale élective du 13 décembre fait de la formation des athlètes et des encadreurs techniques son cheval de bataille.

L’élection de Brigitte Lucie Vilakanda à la tête de la ligue de la ville capitale n’a pas été une épreuve jouée d’avance. L’unique femme à postuler à la présidence de la structure, elle avait fort à faire devant deux hommes : Bernard Kouka et Narcisse Ngoulou. Ce dernier s’est désisté étant appelé à assumer d’autres fonctions. Le face-face était alors ouvert entre Brigitte Vilakanda et Bernard Kouka. Le corps électoral de 22 voix, majoritairement constitué des femmes, était acquis à la candidature féminine. Finalement, Brigitte Vilakanda l’a emporté dès le premier tour. Elle présidera donc pendant quatre ans aux destinées de la ligue départementale de Brazzaville de nzango.

L’action de développement de la discipline, que Brigitte Vilakanda mènera à la tête de la ligue, est essentiellement  axée sur huit points: nouer des partenariats avec des sponsors capables de prendre en charge les clubs de la ville capitale à hauteur de 40% ; apporter de l’aide technique et matérielle aux équipes affiliées à la ligue. Il s’agit  par ailleurs, de créer des équipes de nzango dans les écoles, en vue de préparer la pépinière, d’organiser des compétitions pour préparer les athlètes aux onzièmes Jeux africains, puisque le nzango est retenu comme discipline de démonstration.

Pour y parvenir, la présidente de la ligue comptera sur le concours du bureau exécutif qui a plus d’hommes que de femmes. Dans ce bureau, Philippe Ngouabi assumera les fonctions de premier vice-président. Sylvain Loufoua, Michel Oniangué et Armel Mbio sont respectivement deuxième, troisième et quatrième vice-président. Le poste de secrétaire général qui revient au département des Sports reste à pourvoir. Il faut alors attendre la réunion inaugurale du conseil fédéral de la ligue pour connaitre celui ou celle qui briguera ce poste. Josiane Samba, quant à elle, a été élue trésorière générale et secondée par Isabelle Banzouzi.

L’organisation des assemblées générales électives de nzango rentre dans le cadre de la restructuration des ligues départementales. Ainsi, en dehors de Brazzaville, la ligue de  Pointe-Noire et du Niari ont été mises en place. Les autres départements seront pourvus des mêmes instances dans les jours à venir.

© Adiac-Congo

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

INTERVIEW AVEC… HUGUES-YVAN GOMAT, CANDIDAT A LA CIRCONSCRIPTION DE MADIBOU
02 mai 2022
Brazzaville : l’usage des moustiquaires prend de l’ampleur dans les cimetières
01 mars 2022
Congo : la tombe du cardinal Emile Biayenda profanée
27 décembre 2021
Finances : Une augmentation de 234 milliards de Fcfa pour le projet de loi de finances 2022
10 octobre 2021
Télécommunications : Près de 41 cadres de l’Arpce prêtent serment devant le tribunal de Brazzaville
10 octobre 2021
Le Rwanda veut acquérir les terres agricoles au Congo
30 juillet 2021

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater