2, 5 milliards de l’UE pour la conservation de la faune sauvage au Congo

©DR

L’Union européenne a accepté de financer pour 2,5 milliards de FCFA un projet quinquennal du gouvernement congolais portant sur la conservation dans la zone nord du Congo de la faune sauvage, des écosystèmes et l’amélioration des conditions de vie et la sécurité alimentaire des communautés qui vivent. 

L’accord relatif au financement de ce projet qui va être mis en œuvre dans le département de la Sangha (nord) a été signé lundi à Brazzaville par la ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo et Suze Percy Filippini, représentante des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Congo.

« L’objectif de ce projet est de contribuer à la conservation de la faune sauvage, des écosystèmes et de leurs services, d’améliorer les conditions de vie et la sécurité des communautés (…), de concilier les enjeux de sécurité alimentaire et de conservation de la faune par leur exploitation durable et légale », a déclaré Joachim Kondi, coordonnateur du projet.

Pour sa part, la ministre Rosalie Matondo s’est réjouie de l’aboutissement de ce projet en soulignant qu’ « avec ce projet le Congo va apporter une contribution substantielle au maintien des équilibres naturels, en invitant les parties prenantes du projet à développer des synergies avec les initiatives existantes »

« Ce projet novateur et ambitieux peut aboutir si l’ensemble des parties prenantes coopèrent et collaborent », a indiqué de son côté le chef de la coopération à l’Union européenne, ajoutant par ailleurs que « les conditions de conservation et celles de la sécurité alimentaire et nutritionnelle constituent un véritable enjeu au plan national et international ».

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoFauneProtection

Related Articles

Congo : Le compte rendu Conseil des ministres du 16 décembre 2016

Le Conseil des ministres s’est réuni ce vendredi 16 décembre 2016 au palais du peuple, sous la très haute autorité

Congo : Une société d’origine suisse s’engage dans la production de biocarburants

Le gouvernement congolais a annoncé l’octroi d’une concession de 200.000 hectares de savane à la société ASJEBA DYB Congo, issue

Congo : lancement des plates-formes de dialogue intra-communautaire dans le Pool

Le haut commissaire à la réinsertion des ex-combattants de la République du Congo, Euloge Landry Kolélas, a lancé mardi à

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils