10 602 milliards de FCFA de masse monétaire dans la Zone CEMAC

Franc CFA

©DR

La masse monétaire des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’élève à 10 602 milliards de francs CFA, a appris APA dimanche auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

Ces chiffres qui datent du 31 décembre 2017 connaissent une baisse de 43 milliards de francs CFA en valeur relative et de 0,4% en valeur absolue par rapport à la même période l’année précédente, où la masse monétaire des pays de la sous région était de 10 645 milliards de francs CFA.

Dans sa note de conjoncture, l’Institution d’émission monétaire explique qu’avec une enveloppe de 4398 milliards de FCFA, le Cameroun dispose de 41% de la totalité de la masse monétaire de la CEMAC.

Des chiffres qui ont connu une évolution de 235 milliards de francs CFA par rapport à la même période en 2016.

Avec 307 milliards de francs CFA au 31 décembre 2017, la Centrafrique, a enregistré une croissance de la masse monétaire de 12,3 % en valeur absolue par rapport aux 273 milliards de francs CFA l’année d’avant.

Pour sa part, le Congo a connu une baisse de 195 milliards de francs CFA la masse monétaire étant passé de 1 766 milliards francs CFA en décembre 2017 contre 1 971 milliards un an auparavant.

Le Gabon qui a enregistré une masse monétaire de 2 004 milliards de francs CFA en 2017, contre 2 084 milliards au cours de l’exercice précédent, a réalisé une diminution de 80 milliards de francs CFA.

Alors que de son coté, la Guinée équatoriale qui affiche une masse monétaire de 1 193 milliards francs CFA en 2017 contre 1 181 milliards francs CFA en 2016 s’en sort avec une hausse de 12 milliards de francs CFA pendant que le Tchad connaît une diminution de la masse monétaire de 3,0 %, soit 895 milliards francs CFA en 2017 contre 923 milliards de francs CFA en 2016.

Avec l’APA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CamerounCÉMACCongoFCFA

Related Articles

Congo – Hystérie collective des élèves de Nganga-Edouard : le gouvernement rassure les familles des victimes

Dans un communiqué de presse rendu public un peu tard le 24 octobre, à Brazzaville, le ministère de l’Enseignement primaire,

Congo : La session criminelle ouverte jeudi sans les grands dossiers attendus par les Congolais

La session criminelle s’est ouverte jeudi à Brazzaville pour deux mois, sans que les grands dossiers attendus par les Congolais,

Congo : Sassou Nguesso donne des insomnies aux opposants de la Diaspora

Depuis son message télévisé annonçant son référendum pour une nouvelle constitution, la désolation a gagné nombreux de ses opposants qui

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils