Zones économiques spéciales du Congo : la Chine offre une assistance technique à Brazzaville

Zones économiques spéciales du Congo : la Chine offre une assistance technique à Brazzaville

Le ministre congolais des Zones économiques spéciales (Zes), Alain Akouala Atypault et l’ambassadeur de Chine au Congo, Xi Huang ont, lors d’un entretien le 24 août à Brazzaville, discuté de la possibilité de mettre déjà sur pied la Zone économique spéciale de Pointe-Noire.  

« Je suis ici premièrement, pour rattraper une erreur que j’ai commise car, après la composition de la nouvelle équipe gouvernementale, j’aurais pu venir rendre une visite de courtoisie au ministre », a indiqué l’ambassadeur de chine.

Au-delà d’une simple visite de courtoisie, « Nous avons échangé sur la concrétisation de l’assistance technique chinoise en action et résultat concrets. Ainsi, nous avons établi un programme, un calendrier pour voir ce que nous devons faire ensemble en vue de faire avancer les choses », a-t-il précisé.

Rappelons que la causerie entre ces deux autorités s’inscrit dans la suite de la dernière visite du chef de l’Etat congolais en Chine. A cette occasion, un accord sur l’assistance technique avait été signé entre les deux parties pour aider le Congo à rendre opérationnelles ses Zes, dont les études de faisabilité ont été déjà réalisées.

Signalons que la Chine dont l’expérience dans ce type de projet date de 1980, partagera ses expériences et formera des talents. Outre l’assistance technique ce pays frère devra de même inciter ses hommes d’affaires à investir au Congo, notamment dans le domaine de l’industrie, de l’aviation et des finances.

A travers la construction des quatre ZES (Brazzaville, Pointe-Noire, Oyo-Ollombo et Ouesso) le gouvernement congolais tient à mettre fin à la dépendance du pays du pétrole, à créer des emplois et lutter contre la pauvreté.

Lopelle Mboussa Gassia
 


1 comment

Write a comment
  1. le fils du pays
    le fils du pays 26 août, 2016, 16:39

    La chine avait demande l’assistance technique de qui pour arriver au stade acteuel.
    Franchement,Mr Sassou et ses hommes doivent être chasser par les canons le plus vite que possible.
    Le Congo compte de ressources humaines dans tous les domaines et de bonne qualité,il suffit de lancer un appel afin de les regrouper et le mettre en travail.Le president Massamba Debat qui avait initie cette cooperation avec la chine avait tout fait avec le ressources humaines Congolaises.
    Les Congolais doivent chasser Mr Sassou et ses hommes.ce Monsieur et ses amis ne valent meme pas un clou.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils