Zimbabwe : Mugabe ne paie plus ses diplomates

Zimbabwe : Mugabe ne paie plus ses diplomates

Robert Mugabe

Robert Mugabe

Le gouvernement zimbabwéen a de plus en plus de mal à payer à temps le personnel de ses 43 ambassades à travers le monde, à qui il doit 10 millions de dollars d’arriérés de salaires, a reconnu mardi un haut responsable zimbabwéen.

« Nous avons deux mois de retard et nous prenons des mesures pour faire face à la situation, a indiqué devant le Parlement le secrétaire général du ministère des finances, Willard Manungo. Nous faisons de notre mieux afin d’apporter un minimum de ressources pour garantir la poursuite des opérations. »

Lire aussi : Le congolais Henri Lopès, l’Ambassadeur africain le mieux payé au monde

Le Zimbabwe, dont 80 % du budget de l’Etat va au paiement des fonctionnaires, peine à sortir du marasme économique. Si la situation n’est plus aussi catastrophique qu’à la fin des années 2000, quand l’hyperinflation avait obligé les autorités à abandonner la monnaie nationale, la croissance reste faible et le chômage élevé.

Le président Robert Mugabe qui, à 91 ans, est au pouvoir depuis l’indépendance en 1980, a en outre tendance à faire fuir les investisseurs, son discours économique étant parfois imprévisible et systématiquement anti-occidental. Une très controversée loi dite d’« indigénisation » oblige notamment les entreprises étrangères à céder une participation majoritaire dans leurs filiales zimbabwéennes à des partenaires locaux.

Lire aussi : Mort de Kadhafi: « Le Nigeria et l’Afrique du sud ont trahi l’Afrique », selon Mugabe

(Lemonde)


Tags assigned to this article:
MugabeZimbabwe

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils